lundi 10 décembre 2012

OPHTA POINT VISION fête ses un an,


ou quand un modèle innovant rencontre le succès

 

Proposer un rendez-vous et un bilan ophtalmologique complet en moins de 48

heures, dans le respect des tarifs de la sécurité sociale, c’est le pari gagné pour

OPHTA POINT VISION qui a ouvert depuis le début de l’année deux centres

modèles à Paris et à Lyon.

Près de six Français sur dix ont déjà renoncé à voir un spécialiste en raison des délais trop

longs pour obtenir un rendez vous. L’ophtalmologie est la spécialité où la pénurie se fait

ressentir le plus durement et dans certains départements, l’attente peut atteindre six mois à

un an. Pour remédier à celà, OPHTA POINT VISION offre aux patients un modèle économique

innovant imaginé par ses fondateurs (1). Leur défi est aujourd’hui relevé grâce à une

rationalisation des pratiques médicales et à un regroupement d’expertises

complémentaires.

Le nouveau modèle organisationnel d’OPHTA POINT VISION permet de prendre en charge

deux fois plus de patients tout en garantissant la qualité des actes médicaux (traitement de

40 000 patients par an et par centre avec une prise de rendez-vous directement sur internet

ou par téléphone). D’après le Professeur Gérard de Pouvourville à la Chaire ESSEC Santé,

Paris, « OPHTA POINT VISION est un exemple parfait de ce que l'initiative entrepreneuriale

libérale peut apporter comme solution innovante en matière d'accès aux soins, dans le

respect du cadre conventionnel et avec une haute qualité de service».

Ainsi, à Paris comme à Lyon et dans les futurs centres, les équipes sont pluridisciplinaires.

Concrètement, lors d’une même consultation qui dure entre 10 et 20 minutes, l’orthoptiste

effectue les premiers contrôles (mesures ophtalmologiques, réfraction, détection des

anomalies de la vision binoculaire) à l’aide d'un plateau technique de pointe. Le patient

est ensuite pris en charge par l’ophtalmologiste qui analyse les résultats de l’examen

liminaire, fait son diagnostic, délivre une ordonnance si nécessaire et rédige un compterendu

de l’examen. Outre l’ophtalmologie dite de « premier recours » et les bilans complets,

les centres proposent également la chirurgie de la cataracte, la contactologie et la chirurgie

réfractive.

OPHTA POINT VISION prévoit de développer une cinquantaine de centres dans les sept

prochaines années sur le territoire français. Les dirigeants souhaitent recruter de jeunes

ophtalmologistes qui démarrent leur activité libérale dans un environnement « clé en main »

ainsi que de jeunes retraités désirant poursuivre une activité salariée à temps partiel.

OPHTA POINT VISION fête aujourd’hui un anniversaire exemplaire pour l’offre de soins en


 

ANNEXE

(1) Les fondateurs d'OPHTA POINT VISION

François PELEN

Président du Conseil d'Administration – OPHTA POINT VISION

Ophtalmologiste, diplômé d'HEC, François PELEN praticien attaché en ophtalmologie de

l'Hôpital Henri Mondor, membre de la Société française d'ophtalmologie et de l'American

Academy of Ophthalmology. Il a commencé sa carrière dans l'industrie pharmaceutique, de

Sanofi à Pfizer où il exerçait jusqu'à une date récente des fonctions de

vice-président, en charge du customer marketing.

Ayant développé un concept original d'organisation des soins en ophtalmologie de premier

recours, il décide de quitter l'industrie pharmaceutique pour créer la société OPHTA POINT

VISION en 2011 et rejoint l'incubateur public Agoranov-Institut de la Vision, en compagnie

de ses associés fondateurs Patrice Pouts et Raphaël Schnitzer.

Patrice POUTS

Président OPHTA POINT VISION

Né en septembre 1972, Patrice POUTS est diplômé d'HEC Executive MBA, de The Anderson

School of Management (Los Angeles) et titulaire d'un mastère spécialisé en achats

internationaux (Ecole de Management-Bordeaux).

Après une carrière dans les achats dans de grands groupes internationaux (Valeo, General

Electric HealthCare), Patrice Pouts a rejoint le laboratoire Pharmaceutique Pfizer en 2000 en

tant que Directeur des Achats et par la suite Directeur des Opérations Cliniques jusqu'en

2011. Ses différentes responsabilités lui ont permis d'acquérir une approche

organisationnelle et de développer une solide expertise dans la santé.

En 2011, avec ses associés, il créait la société OPHTA POINT VISION avec comme objectif de

mettre en place un réseau national de centres d'ophtalmologie de premier recours pour

prendre en charge la prescription de lunettes et de faire un bilan oculaire complet avec la

promesse d'un rendez-vous assuré dans les 48 heures, sans dépassement d'honoraires.

Raphaël SCHNITZER

Directeur du développement et des Affaires juridiques d'OPHTA POINT VISION, Raphaël

SCHNITZER est juriste de formation, MS HEC. Il a une expérience au sein de cabinets

juridiques internationaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire