samedi 7 décembre 2019

c'est à lire

La note Nile consulting sur le PLFSS 2020

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2606757489402464&id=100002047148528&sfnsn=scwspmo

mardi 3 décembre 2019

Télémédecine :

https://twitter.com/jtatv5monde/status/1201249646267576325?s=12

Journée nationale du handicap

https://www.education.gouv.fr/cid58492/journee-internationale-des-personnes-handicapees.html

Les news du Programme PASS



Voir la version en ligne

passNewsletter N°63
02 Décembre 2019
RETOUR SUR
La Mutuelle de santé des agents de l'Etat (Msae) sénégalaise entame sa révolution digitale - 23 novembre 2019 à Dakar (Sénégal)

La Mutuelle de santé des agents de l'Etat (Msae) sénégalaise entame sa révolution digitale - 23 novembre 2019 à Dakar (Sénégal)

Le 23 novembre, le Conseil d'administration de la Mutuelle de Santé des Agents de l'Etat (Msae) du ...

Lire plus

Première réunion ordinaire de la plateforme du secteur privé sanitaire ivoirienne - 22 novembre 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Première réunion ordinaire de la plateforme du secteur privé sanitaire ivoirienne - 22 novembre 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Le 22 novembre 2019 s'est tenue à Abidjan (Côte d'Ivoire) à la "maison du pharmacien", la première ...

Lire plus

Des experts maliens se penchent sur le mécanisme de financement du Ramu - 25 novembre 2019 à Bamako (Mali)

Des experts maliens se penchent sur le mécanisme de financement du Ramu - 25 novembre 2019 à Bamako (Mali)

La salle des banquets de la Maison des Aînés a abrité l'atelier de restitution de l'étude sur le financemen...

Lire plus

Un nouveau réseau des mutuelles de santé togolais à vu le jour - 16 novembre 2019 à Lomé (Togo)

Un nouveau réseau des mutuelles de santé togolais à vu le jour - 16 novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le Réseau des Mutuelles Sociales de Lomé (RéMusol) a tenu ce jeudi 14 novembre 2019 à Lomé, son assemblée g...

Lire plus

Le gouvernement togolais se dote d'un nouveau portail d'information, entièrement dédié à la protection sociale - 15 Novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le gouvernement togolais se dote d'un nouveau portail d'information, entièrement dédié à la protection sociale - 15 Novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le Togo vient de se doter d'un nouveau portail d'information, spécialement consacré à la protection sociale...

Lire plus

A SUIVRE ...
9è réunion du Comité Consultatif de la Mutualité Sociale de l'Uemoa - 3 au 5 décembre 2019 à Bamako (Mali)

9è réunion du Comité Consultatif de la Mutualité Sociale de l'Uemoa - 3 au 5 décembre 2019 à Bamako (Mali)

Le Comité consultatif de la mutualité sociale (Ccms) de l'Uemoa va tenir sa réunion annuelle du 3 au 5 ...

Lire plus

Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste (#Jifm20) - 4 et 5 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste (#Jifm20) - 4 et 5 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Organisé par le Programme d'appui aux stratégies sociales (Pass), Abidjan (Côte d'Ivoire) va accuei...

Lire plus

ACTEURS ET IDÉES
Journée Internationale de lutte contre le Sida - 1er décembre 2019

Journée Internationale de lutte contre le Sida - 1er décembre 2019

Comme chaque année, le monde célèbre ce 1er décembre 2019, la journée internationale de lutte contre le Sid...

Lire plus

Diourbel (Sénégal) : une fusion de certaines mutuelles de santé envisagée

Diourbel (Sénégal) : une fusion de certaines mutuelles de santé envisagée

Le chef du service régional de l'Agence de la couverture maladie universelle (Acmu) de Diourbel, Seck Ndiay...

Lire plus

Au Togo, un manuel d'éducation sur le diabète bientôt intégré dans l'enseignement

Au Togo, un manuel d'éducation sur le diabète bientôt intégré dans l'enseignement

Le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) vient de doter le Togo d'un outil de sensibilisation sur le diab...

Lire plus

A LIRE
Pass le Mag n° 3 est disponible sur le site internet du Pass !

Pass le Mag n° 3 est disponible sur le site internet du Pass !

Pass le Mag n°3, le magazine quadrimestriel du programme est disponible. Vous retrouverez dans cette éditio...

Lire plus

A PROPOS DE L'ÉQUIPE
L'équipe du Pass s'étoffe avec deux nouveaux chefs de projets

L'équipe du Pass s'étoffe avec deux nouveaux chefs de projets

Le Pass a le plaisir de vous annoncer qu'il compte désormais dans son effectif deux nouveaux chef de pr...

Lire plus

AGENDA
  • 02 - 07 décembre 2019 à Kigali (Rwanda)

    20è Conférence Internationale sur le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique (Icasa 2...

  • 03 - 05 décembre 2019 à Bamako (Mali)

    9è réunion du Comité consultatif de la mutualité sociale (Ccms) de l'Uemoa à Bamako (Mali)...

  • 03 - 05 décembre 2019, à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Atelier régional sur l'offre de soins mutualiste organisé par le Pass...

  • 10 - 12 décembre 2019 à Kampala (Ouganda)

    Atelier de l'Association internationale de la sécurité sociale sur les technologies de l'information et de ...

  • 17 janvier 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    3è édition de "Le Café de la santé solidaire" organisé par le Pass...

  • 04 - 05 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste...

A PROPOS DU PASS

PASS est le programme d'appui aux stratégies mutualistes de santé. Il accompagne les acteurs mutualistes des pays de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine. L'objectif ? Renforcer le mouvement mutualiste dans la région afin qu'il prenne une place prépondérante dans les développements actuels des socles de protection sociale. Véritable assistance à maîtrise d'ouvrage, PASS permet l'établissement de partenariats techniques, économiques et financiers entre acteurs mutualistes africains et français. Il participe également à la mise en place du premier bureau de liaison de l'Union Africaine de la Mutualité. Ce programme est initié, financé et conduit par : Fnmf, mgen, Harmonie, Matmut, Solimut, Casden, MGEFI, Ofi, Egamo, MNT. Il est soutenu au plan international par l'AISS, l'AIM et l'ICMIF, et au plan français par la MSA.

Pour plus d’informations :

www.pass-mut.org
Immeuble Les Arcades Avenue Franchet d’Esperey, le Plateau 01 BP 4080 Abidjan 01 - Abidjan – Côte d’Ivoire Fixe : 00 225 20 25 74 96 Mail : info@pass-mut.org

AccueilQui sommes nousActivitésActualitésMédiathèqueContacts

Pour vous désinscrire, veuillez nous écrire à l'adresse suivante : info@pass-mut.org







This email was sent to nansellsalles@hotmail.fr
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Web Pluriel · BP 4080 · Abidjan 225 · Cote D'Ivoire

Email Marketing Powered by Mailchimp

C'est à lire : le coup de griffe de Jacques Draussin


Infolettre n° 360
mardi 3 decembre 2019
Contact : Jacques DRAUSSIN jacques.draussin@biensur-sante.com

Le sida, connais pas…

Si l’on parle encore du sida à l’occasion du 1er décembre, journée mondiale qui lui est dédiée depuis 1988, force est de constater que la pandémie qui terrifiait tant alors ne fait quasiment plus peur aujourd’hui.

Doit-on le regretter ? Si l’on met en perspective les dramatiques prévisions de développement de transmission du VIH au milieu des années quatre-vingt et la réalité constatée dès 1996 avec l’arrivée des trithérapies, certainement pas.

De même que la mise sur le marché en 2015 d’autotests de dépistage fiables a progressivement permis de faire oublier l’obligation de passer par les Centres de dépistage anonymes et gratuits ou les laboratoires de biologie [5,8 millions de tests ont quand même été pratiqués en laboratoire l’année dernière].

Mais c’est la PrEP [Prophylaxie pré-exposition] qui aura été, toujours hélas en l’absence de vaccin, la véritable révolution dans la prévention du sida.

Disponible depuis 2016 en France, non seulement le traitement est efficace dans presque 100 % des cas pour combattre les effets du virus mais il bloque également sa transmission. Aujourd’hui, une personne séropositive diagnostiquée précocement a la même espérance de vie qu’une personne séronégative.

Encore faut-il connaître son statut sérologique et c’est là que le bât blesse car, chez les 18 – 24 ans, plus de la moitié des hommes et près d’un tiers des femmes n’ont jamais réalisé de test.

C’est le revers de la médaille. Il y a une trentaine d’années, lorsque l’on faisait l’expérience de l’amour physique, le VIH était un enjeu majeur : une question de vie ou de mort. L’efficacité de la PrEP et son action préventive [on ne meurt plus du sida, on ne le transmet plus] ont évidemment effacé la dimension dramatique et inéluctable que revêtait la maladie.

Le sida est devenu une pathologie chronique. Et une pathologie qui se chronicise est toujours une maladie qui se banalise. En l’occurrence, davantage encore aux yeux de la génération Millenials 2.0 : une vieille maladie de vieux.

Jacques DRAUSSIN

cliquez ici pour vous désabonner

Enfance


COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Paris, le 3 décembre 2019

 

 

 

 

La Lettre de l'Onape

Les chiffres de l'accueil du jeune enfant

 

 

La Lettre de l'Onape, disponible sur www.caf.fr, livre les premières données sur l'évolution en 2018 de l'accueil des enfants de moins de 3 ans, ainsi que les données définitives 2017 sur l'offre disponible.

 

 

En 2017, les modes d'accueil proposent 58,9 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Cette hausse (57,7%en 2016) s'explique par une baisse des naissances plus importante que le nombre de places d'accueil créées.

En tout, 1,36 million de places sont proposées aux parents principalement par les assistants maternels et les structures d'accueil collectif*.

 

En 2018, l'offre d'accueil collectif* continue de progresser, avec 8 900 places supplémentaires, liées principalement au développement des micro-crèches. Le nombre d'heures facturées aux parents par enfant et par mois auprès des accueils collectifs ou individuels indique également une hausse de la durée du recours de 0,8%.

 

 

 

 

 

La carte des capacités d'accueil par département présentée dans La Lettre et interactive sur cafdata.fr, montre que la Bretagne et les Pays de la Loire détiennent le record des capacités d'accueils toutes supérieures à 75%, contre 10% en Guyane. En Ile-de-France, l'écart passe de

74% à Paris à 32% en Seine-Saint-Denis.

 

 

 

 

 

Comment les contraintes professionnelles des mères pèsent sur le choix du mode d'accueil de leur enfant ? 17,4% des mères ayant des horaires de travail plutôt souples utilisent uniquement la crèche alors que 10,7% de celles qui ont des contraintes horaires plus rigides y ont recours comme mode de garde exclusif.

 

*Depuis plus de 10 ans, le rapport annuel de l'Onape publie l'état et l'évolution de l'accueil du jeune enfant en France. La Lettre de l'Onape a pour but de compléter cette publication en mettant en exergue à la rentrée de chaque année des données stratégiques issues du rapport, fournir des données provisoires et informer des travaux en cours.

** crèches, micro-crèches, crèches familiales et parentales

 

PLF 2020 : adopté par le Sénat en l'état


Communiqué de séance

 

Paris, le 2 décembre 2019


PLF pour 2020 : le Sénat a adopté sans modification les crédits de la mission « Défense »


 

Lundi 2 décembre 2019, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2020, le Sénat a adopté sans modification les crédits de la mission « Défense », ainsi que l’article 75 ter rattaché.

 

 

 

---

Pour plus de détails, consulter :

·        le suivi détaillé sur l’Espace presse ;

·        le calendrier de la discussion budgétaire au Sénat ;

·        les comptes rendus (analytique et intégral) et la vidéo des débats en séance publique ;

·        le rapport budgétaire de M. Dominique de LEGGE (Les Républicains – Ille-et-Vilaine), fait au nom de la commission des finances ;

·        l’avis « Environnement et prospective de la politique de défense » de MM. Pascal ALLIZARD (Les Républicains – Calvados) et Michel BOUTANT (Socialiste et républicain – Charente), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis « Préparation et emploi des forces » de M. Jean-Marie BOCKEL (Union Centriste – Haut-Rhin) et Mme Christine PRUNAUD (CRCE – Côtes-d’Armor), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis « Soutien de la politique de la défense » de MM. Joël GUERRIAU (Les Indépendants - République et Territoires – Loire-Atlantique) et Gilbert ROGER (Socialiste et républicain – Seine-Saint-Denis), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis de M. Cédric PERRIN (Les Républicains – Territoire de Belfort) et Mme Hélène CONWAY-MOURET (Socialiste et républicain – Sénateur représentant les Français établis hors de France), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

 

 

 

Contact presse :

Clothilde Labatie

01 42 34 25 38 – presse@senat.fr


jeudi 28 novembre 2019

Nos amis douaniers communiquent

NOUVELLE TAXATION AUX FRONTIÈRES de l’UE: La nouvelle Commission, à travers le discours de Mme Von der LAYEN, propose d’établir une Taxe Carbone aux frontières de l’UE  afin de favoriser les pays qui respectent leurs engagements pris lors des Accords de Paris et sanctionner les autres , notamment les USA ! Cela promet de beaux échanges avec le Pt TRUMP notamment !
Lisez mes propositions sur ce sujet de la taxation dans le prochain numéro du magasine de l’AIDF ( Association Internationale des Douaniers Francophones) à paraître début décembre !

mercredi 27 novembre 2019

En Avant-Première du Premier Grand Prix Mondial de la Télémédecine,
Organisé par L'Académie Francophone de Télémédecine et d'E-santé, en collaboration avec l'Académie Nationale de Médecine.
 
Un petit déjeuner presse sera organisé  le 3 décembre à 8h30 jusqu’à 10h15  au  Restaurant Laurent – 41 avenue Gabriel 75008 Paris (https://www.le-laurent.com/#section-resto-salons)
 
« Une académie c'est où tous les efforts de l'Esprit Humain sont comme liés en un faisceau. C'est affirmer ses valeurs, son rôle, son avis dans le perfectionnement et la diffusion des savoirs dans sa discipline ... » - Ernest Renan
 
Entourée de Médecins Membres Fondateurs :
 
·         Dr. Marie Louise Correa
Ancien Ministre du Sénégal, Vice-Présidente de
« Télémédecine sans Frontières » la FISSA.
·         Dr. Line Kleinebreil
Vice-présidente de l'UNFM « Université Numérique
Francophone Mondiale », Consultante de l'OMS.
·         Dr. Christian Recchia
Secrétaire Général d'ADICARE.
·         Dr. Sayavé Gnoumou
Référent Télémédecine pour l'Union Africaine.
 
 
Et des start-up nominées pour les catégories du Grand Prix accompagnées par leurs Mécènes.
 
Le Thème : des Racines et des Ailes.
 
Pour la première fois seront rassemblés, à l'occasion de ce Grand Prix, les pionniers qui, depuis les années 80, œuvrent à la construction et au déploiement de cette pratique médicale avec les start-up porteuses de projets ambitieux pour la Télémédecine.
 
Prière de confirmer votre présence par Email sur l’adresse suivante :
ibrahim.el.ali@gmail.com
Tèl : 06 59 76 33 54

#Sante : une invitation presse à ne pas manquer..

En Avant-Première du Premier Grand Prix Mondial de la Télémédecine,
Organisé par L'Académie Francophone de Télémédecine et d'E-santé, en collaboration avec l'Académie Nationale de Médecine.
 
Un petit déjeuner presse sera organisé  le 3 décembre à 8h30 jusqu’à 10h15  au  Restaurant Laurent – 41 avenue Gabriel 75008 Paris (https://www.le-laurent.com/#section-resto-salons)
 
« Une académie c'est où tous les efforts de l'Esprit Humain sont comme liés en un faisceau. C'est affirmer ses valeurs, son rôle, son avis dans le perfectionnement et la diffusion des savoirs dans sa discipline ... » - Ernest Renan
 
Entourée de Médecins Membres Fondateurs :
 
·         Dr. Marie Louise Correa
Ancien Ministre du Sénégal, Vice-Présidente de
« Télémédecine sans Frontières » la FISSA.
·         Dr. Line Kleinebreil
Vice-présidente de l'UNFM « Université Numérique
Francophone Mondiale », Consultante de l'OMS.
·         Dr. Christian Recchia
Secrétaire Général d'ADICARE.
·         Dr. Sayavé Gnoumou
Référent Télémédecine pour l'Union Africaine.
 
 
Et des start-up nominées pour les catégories du Grand Prix accompagnées par leurs Mécènes.
 
Le Thème : des Racines et des Ailes.
 
Pour la première fois seront rassemblés, à l'occasion de ce Grand Prix, les pionniers qui, depuis les années 80, œuvrent à la construction et au déploiement de cette pratique médicale avec les start-up porteuses de projets ambitieux pour la Télémédecine.
 
Prière de confirmer votre présence par Email sur l’adresse suivante :
ibrahim.el.ali@gmail.com
Tèl : 06 59 76 33 54

PLF pour 2020


Communiqué de séance

 

Paris, le 26 novembre 2019


PLF pour 2020 : le Sénat a adopté avec modifications la première partie


 

Mardi 26 novembre 2019, le Sénat a adopté, par 195 voix pour et 19 voix contre (voir les résultats du scrutin public), la première partie du projet de loi de finances pour 2020.

 

Au cours de l’examen des articles de la première partie, le Sénat y a apporté des modifications :

 

en faveur du pouvoir d’achat des ménages

·       le relèvement du quotient familial de 1 567 € à 1 750 € par demi-part pour l’impôt sur le revenu 2020. Cette mesure devrait bénéficier à 1,4 millions de ménages avec enfants (amt I-56 – art. 2) ;

·       l’augmentation de 31 865 € à 70 000 € du montant de l’abattement fiscal sur la part des donations aux petits-enfants. Cette mesure vise à encourager la circulation anticipée du patrimoine vers les jeunes générations (amt I-61 – art. add. après art. 2 nonies) ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en faveur des entreprises

  • la suppression de la hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) pour les transporteurs routiers afin de maintenir la compétitivité de ce secteur (amts I-105 et I-1165 rect. – art. 19) ;

 

en matière de fiscalité énergétique

·       l’élargissement aux propriétaires bailleurs du bénéfice du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) (amt I-64 – art. 4) ;

·       l’inclusion dans le champ du CITE des dépenses dites de « rénovation globale » (bouquet de travaux) réalisées en 2020 pour une maison individuelle par les ménages des neuvième et dixième déciles (amt I-65 et I-172 – art. 4) ;

·       l’augmentation des montants pouvant être déduits par les entreprises de l’impôt qu’elles acquittent au titre de l’amortissement de leurs véhicules à faibles et très faibles émissions (amt I-174 – art. 18) ;

·       la création d’un mécanisme de suramortissement fiscal pour les investissements réalisés par les compagnies aériennes désireuses de s’engager dans la transition énergétique de leur flotte (amt I-502 – art. 20) ;

 

en matière de logement

  • le rétablissement de la taxe dite « Apparu » sur les logements de petites surfaces visant à freiner la spéculation immobilière (amt I-244 rect et I-1103 - art. 6) ;
  • le rétablissement du taux de TVA de 5,5 % pour l’ensemble des opérations de construction et de rénovation de logements locatifs sociaux (amt I-1045 - art 8) ;
  • la compensation intégrale des exonérations de taxe foncière sur les propriétés bâties pour les communes construisant des logements sociaux (amt I-107 et I-257 rect. – art. add. après art. 21) ;

 

en faveur du patrimoine

·        l’exonération pour le loto du patrimoine des contributions et prélèvements sur le produit brut des jeux dans le cadre des jeux de loterie (amt I-1224 – art. add. après art. 6 quinquies),

 

en matière de fiscalité locale

  • le report d’un an de la réforme du financement des collectivités territoriales dans le cadre de la suppression de la taxe d’habitation, afin de mieux prendre en compte les effets de cette réforme (amts I-69 et I-510 - art. 5) ;

 

en faveur d’une fiscalité plus efficace

  • le renforcement de la lutte contre les opérations d’« arbitrage de dividendes » mis en lumière dans le cadre de l’enquête sur les « CumExFiles » (amt I-1212 de la commission des finances – art. add. après art. 2 quinquies) ;

 

 

Le Sénat poursuivra l’examen du projet de loi de finances pour 2020, avec la seconde partie consacrée aux crédits des missions, du 27 novembre au 10 décembre 2019.

 

 

---

Pour plus de détails, consulter :

·        le suivi détaillé sur l’Espace presse ;

·        le calendrier de la discussion budgétaire au Sénat ;

·        les comptes rendus (analytique et intégral) et la vidéo des débats en séance publique ;

·        le rapport général de M. Albéric DE MONTGOLFIER (Les Républicains – Eure-et-Loir), rapporteur général, fait au nom de la commission des finances :

o   Tome I : Le budget de 2020 et son contexte économique et financier ;

o   Tome II, fascicule 1, volume 1 : Les conditions générales de l'équilibre financier (article liminaire et première partie de la loi de finances) ;

o   Tome II, fascicule 1, volume 2 : Les conditions générales de l'équilibre financier (article liminaire et première partie de la loi de finances) ;

o   Tome II, fascicule 2 : Affaires européennes ;

·        les amendements du rapporteur général sur la première partie du projet de loi de finances, adoptés par la commission des finances ;

·        rapport budgétaire par commission et par thème.

 

 

Contact presse :

Clothilde Labatie

01 42 34 25 38 – presse@senat.fr



Innovation en cancérologie


 photoCPaccordcadreoncopole2019.jpg


Si le lien ne fonctionne pas, cliquez ici pour recevoir un nouvel e-mail avec le(s) document(s) en pièce(s) attachée(s)
Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

 

Une image contenant clipartDescription générée avec un niveau de confiance très élevé

 

Trois acteurs majeurs de l'Oncopole concluent une alliance stratégique public-privé pour dynamiser l'innovation en cancérologie

sur le campus toulousain

 

Toulouse le 27 novembre 2019 - Un accord cadre pluriannuel vient d'être conclu entre 3 acteurs majeurs présents sur le campus toulousain de l'Oncopole : l'Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF), le Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (CRCT-Inserm) et l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT). Cet accord scelle une alliance stratégique public-privé axée sur l'exigence du résultat thérapeutique. Au total, ce sont plus de 2000 personnes qui unissent leur force pour faire bénéficier les patients atteints par un cancer de nouvelles alternatives thérapeutiques personnalisées.     

 

L'IRPF est le principal centre de recherche et de développement du groupe Pierre Fabre. Il est spécialisé en oncologie et en dermatologie. Le CRCT-Inserm est une unité mixte de recherche Inserm/Université de Toulouse III-Paul Sabatier, hébergée dans un bâtiment de l'Inserm à l'Oncopole ; il regroupe 21 équipes de recherche dont une Chaire de bio-informatique créé en septembre 2018 avec le soutien du département de médecine translationnelle de l'IRPF. L'IUCT est composé de l'Institut Claudius Regaud (centre de lutte contre le cancer, Toulouse) et de plusieurs équipes d'oncologie du CHU de Toulouse. 1 400 médecins, soignants et personnels y accueillent chaque année 10 000 nouveaux patients suivis pour plusieurs types de cancers hématologiques ou solides (notamment des cancers de la peau).

 

L'accord-cadre signé entre les 4 partenaires (IRPF, Inserm Transfert pour l'Inserm CRCT-Inserm, CHU Toulouse, Institut Claudius Regaud) est structuré autour de 4 axes et s'appuiera sur une gouvernance collégiale :  

 

  • Le premier axe est centré sur l'analyse des données cliniques et moléculaires des patients. A l'ère de la médecine personnalisée, l'enjeu est de réaliser une cartographie moléculaire des tumeurs du patient afin de lui proposer le traitement le mieux adapté à sa situation. A cette fin, l'accès aux données moléculaires de l'IUCT est primordial pour mieux comprendre la réalité de la complexité de la maladie, les mécanismes de résistance, et identifier les patients pouvant bénéficier des traitements mis au point. Les données ainsi collectées par les médecins, dans le respect de la règlementation en vigueur (RGPD), seront analysées par les équipes de recherche du CRCT, et en premier lieu par la Chaire de bio-informatique dont les travaux visent à mieux comprendre les interactions entre le système immunitaire et la tumeur à partir de fouilles, d'analyses et de modélisations de données massives.

 

  • Le second axe a pour objectif d'apporter un support à certains projets de l'IRPF grâce aux expertises des cliniciens de l'IUCT et des scientifiques du CRCT. 

 

  • Le troisième axe a pour but de combiner les différentes expertises de recherche du CRCT et le savoir-faire industriel de Pierre Fabre pour optimiser la transformation de la découverte d'une nouvelle cible thérapeutique en un candidat médicament.

 

  • Le quatrième axe concerne la mise en place de journées scientifiques annuelles réunissant des experts internationaux et les experts des équipes de l'IRPF, de l'IUCT et du CRCT pour débattre des avancées les plus récentes dans le domaine du cancer.

 

  • La gouvernance de l'Alliance reposera principalement sur un Comité Scientifique chargé de sélectionner et de suivre l'avancée des programmes qui seront mis en œuvre chaque année pour chacun des 4 axes. Ce comité sera composé de deux représentants scientifiques de chacun des partenaires. Les directeurs de l'IRPF et du CRCT en seront membres de droit. La coordination des différents programmes sera assurée par un représentant de l'IRPF. Enfin, un Comité de Suivi, composé des directeurs des établissements concernés, sera créé avec pour mission de prendre les décisions relatives à la direction globale de l'Alliance.

 

Plusieurs programmes ont d'ores et déjà été lancés par la nouvelle Alliance :  

 

  • Sur le 1er axe de l'accord-cadre, le programme « Lung Predict » a pour objectif d'établir une cartographie moléculaire des cancers du poumon. La phase pilote du projet est en cours (depuis février 2019) ; elle vise la mise en place des procédés et des méthodologies pour  réaliser l'analyse multiparamétrique des tumeurs des patients. Une seconde phase est prévue en 2020 pour appliquer et élargir cette caractérisation moléculaire des tumeurs à un plus grand nombre de patients suivis à l'IUCT. A l'avenir, des cartographies similaires pourront être établies pour d'autres types de tumeurs comme le mélanome, le cancer colorectal ou le cancer du sein.

 

  • Sur le 2nd axe, les efforts vont porter sur deux projets du portefeuille R&D de l'IRPF : un anticorps conjugué à un cytotoxique (ADC) actuellement en phase I d'essai clinique, et une nouvelle immunothérapie en phase pré-clinique. Pour chaque projet, l'enjeu est identique : identifier les indications thérapeutiques les plus pertinentes et les profils de patients pouvant en bénéficier avec un maximum de probabilité de réponse au traitement.

 

  • Sur le 3ème axe, l'objectif de l'Alliance sera de mettre en place des collaborations de recherche conjuguant les expertises spécifiques de chacun. Un premier projet est à l'étude pour développer un anticorps capable de neutraliser certaines cellules immunosuppressives (macrophages) contribuant à la croissance des cancers.  

 

 

« Accélérer le développement de cibles thérapeutiques innovantes pour améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer »

Eric Ducournau, Directeur Général du groupe Pierre Fabre 

 

« Cet accord revêt une importance toute particulière pour Pierre Fabre. D'abord il est parfaitement aligné avec notre stratégie visant à faire de l'innovation en oncologie l'un des axes prioritaires de développement du Groupe dans les années à venir. Ensuite, il place le patient au centre de son dispositif puisque la finalité de l'alliance est d'accélérer le développement de nouvelles cibles thérapeutiques visant à apporter des solutions innovantes aux patients atteints de cancer. Enfin, alors que nous célébrerons l'année prochaine les 10 ans de la présence de Pierre Fabre sur l'Oncopole, cette alliance passée avec le CRCT-Inserm et l'IUCT vient rappeler notre engagement à faire de Toulouse et sa région un centre mondialement reconnu de la recherche contre le cancer. »

 

 

« Donner du sens à la quantité massive de data collectées auprès des patients. »

Gilles Favre, Directeur du CRCT-Inserm 

 

« L'alliance vise à associer le CRCT, qui regroupe 430 chercheurs aux expertises multiples, les partenaires hospitaliers et les laboratoires Pierre Fabre pour développer de nouvelles cibles thérapeutiques issues de notre recherche et des candidats médicaments au stade préclinique et clinique au bénéfice des patients. Sur le plan matériel, nous avons développé des plateaux techniques partagés pour pouvoir analyser de manière fine des tissus tumoraux ou des prélèvements sanguins. Nous développons également une technologie de pointe pour pouvoir étudier l'expression du génome humain à l'échelle de la cellule unique. Avec notre Chaire bio-informatique composée d'experts dans l'analyse de données, nous pouvons dorénavant donner du sens à la quantité massive de data collectées auprès des chercheurs et des médecins grâce aux algorithmes d'apprentissage (« deep learning ») et à l'Intelligence Artificielle. »

 

 

 

Pascale Augé, Présidente du Directoire d'Inserm Transfert :

 

« Nous sommes très fiers d'avoir contribué à cette alliance stratégique et ambitieuse entre ces acteurs majeurs en oncologie. Cela s'inscrit dans notre volonté d'accompagner des équipes d'excellence dans leurs échanges et les processus concernant la valorisation des projets.

Ce partenariat vise à coordonner les expertises et les savoir-faire dans la lutte contre le cancer et dont l'objectif est de faire émerger des projets en commun afin d'identifier et de développer de nouveaux traitements thérapeutiques plus adaptés en cancérologie. »

 

 

 

Marc PENAUD, Directeur Général du CHU de Toulouse

 

« C'est en associant les compétences, en croisant les expériences et travaillant ensemble que l'on progresse. Tel est le sens de cet accord cadre qui constitue une pierre nouvelle à l'édifice de l'innovation en cancérologie sur notre site toulousain. »

 

Julien MAZIERES, Pneumo-oncologue au CHU de Toulouse

 

« Le cancer bronchique est le cancer le plus mortel en France et dans le Monde. Une meilleure compréhension des mécanismes biologiques qui sous-tendent son développement a permis récemment des avancées importantes. Néanmoins les progrès sont parfois insuffisants dans la durée et nous devons mieux comprendre les mécanismes de résistances de ces cancers. L'Alliance avec le Laboratoire Pierre Fabre nous permettra d'étudier de manière plus efficace ces mécanismes biologiques de résistance et d'envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques. »

 

 

 

A propos de l'IUCT ONCOPOLE

L'IUCT Oncopole  est l'établissement sur le site Oncopole associant l'Institut Claudius Regaud et plusieurs services du CHU de Toulouse (hématologie, anatomie et cytologie pathologiques). Sur un même site, les deux établissements réunissent l'expertise de 1600 professionnels spécialisés en cancérologie. L'Institut est situé au cœur d'un campus regroupant des acteurs privés et publics investis dans la lutte contre le cancer. Trois missions lui sont confiées : le soin, la recherche et l'enseignement.

Adossé à l'IUCT Oncopole, le Centre de recherches en cancérologie de Toulouse regroupe 21 équipes de recherche fondamentale, soit 430 chercheurs, cliniciens et personnel des services support.  En savoir plus : www.iuct-oncopole.fr

 

À propos de l'Inserm et du CRCT

Créé en 1964, l'Inserm est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Il rassemble, au niveau national, 13000 personnes, dont près de 3000 hospitalo-universitaires et comporte 318 unités de recherche. À Toulouse, l'Inserm regroupe dix unités de recherche et de service, une équipe labellisée, deux équipes ATIP-Avenir et un centre d'investigation clinique et compte près de 550 personnels titulaires et contractuels répartis au cœur de l'hôpital et de l'université. Le CRCT, unité mixte de recherche Inserm/Université de Toulouse III-Paul Sabatier, hébergée dans un bâtiment de l'Inserm à l'Oncopole, regroupe 21 équipes de recherche (dont 4 sont également labellisées par le CNRS) et un pôle technologique composé de 7 plateaux techniques. Les travaux menés par les 300 chercheurs, enseignants-chercheurs, cliniciens, ingénieurs, techniciens et étudiants du CRCT sont orientés vers une recherche fondamentale pour comprendre les mécanismes intimes de l'oncogenèse et une recherche translationnelle en oncologie, en interface avec les services cliniques de l'IUCT-Oncopole.

Pour en savoir plus : www.crct-inserm.fr

 

A propos de Pierre Fabre

Présent sur un continuum d'activités allant des médicaments éthiques aux soins dermo-cosmétiques en passant par la santé grand public, le groupe Pierre Fabre est le 2ème laboratoire dermo-cosmétique mondial, le 2ème groupe pharmaceutique privé français et le leader en France des produits vendus sans ordonnance en pharmacie. Son portefeuille compte plusieurs marques ou franchises internationales dont Eau Thermale Avène, Klorane, Ducray, René Furterer, A-Derma, Galénic, Elancyl, Naturactive, Pierre Fabre Health Care, Pierre Fabre Oral Care, Pierre Fabre Dermatologie et Pierre Fabre Oncologie.

En 2018, Pierre Fabre a réalisé 2,3 milliards d'euros de revenus, dont 64% à l'international et 61% via sa branche dermo-cosmétique. Implanté depuis toujours en région Occitanie, dirigé à partir de Castres dans le Tarn, fort de 11 000 collaborateurs dans le monde, le groupe détient des filiales ou bureaux dans 45 pays et distribue ses produits dans plus de 130 pays. En 2018, Pierre Fabre a consacré 187 millions d'euros à ses dépenses de R&D, répartis entre oncologie, santé grand public, dermatologie et dermo-cosmétique.

Pierre Fabre est détenu à 86% par la Fondation Pierre Fabre, une fondation reconnue d'utilité publique depuis 1999, et secondairement par ses collaborateurs à travers un plan international d'actionnariat salarié.

En 2019, Ecocert Environnement a évalué la démarche de responsabilité sociétale et environnementale du Groupe selon la norme ISO 26000 du développement durable et lui a attribué le niveau « Excellence » ECOCERT 26000.

 

 

Contacts presse :

 

                                                                   

Valérie FLIPO

Responsable de la communication ICR/IUCT O

Tel : 05 31 15 50 07

Flipo.Valerie@iuct-oncopole.fr

Christine Ferran

Inserm - délégation régionale Occitanie Pyrénées

Chargée de communication

Tel : 05 62 74 86 76 / 07 78 84 11 33

christine.ferran@inserm.fr

 

 

 

Valérie Roucoules

Pierre Fabre

Directrice Relations Medias Médicament

Tel : +33 1 49 10 83 84 / 06 20 88 61 65

valerie.roucoules@pierre-fabre.com

 

C:\Users\bruneav\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.MSO\4891E85D.tmp

Mathilde RATINEAUD

Chargée de relation avec les médias

Tél : +33 6 09 64 27 52

ratineaud.m@chu-toulouse.fr

 



Bioéthique: Rappel


AUDITIONS CAPTÉES
& OUVERTES 

Mercredi 27 et jeudi 28 novembre, la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique poursuit ses auditions :


Mercredi 27 novembre 2019, à partir de 16 h45, salle René Monry :  la commission spéciale organise une audition commune sur l'assistance médicale à la procréation, autour des :

  • Pr Israël Nisand, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) ;
  • Pr Jean-François Mattei, vice-président de l'Académie nationale de médecine ;
  • Pr René Frydman, professeur émérite des universités, gynécologue obstétricien.



Jeudi 28 novembre 2019, à 10h15, salle Médicis :

la commission spéciale organise une audition commune d'universitaires, réunissant  :

  • Hugues Fulchiron, professeur de droit privé à l'Université Jean Moulin Lyon 3, directeur du centre de droit de la famille ;
  • Marie Mesnil, maîtresse de conférences en droit privé à l'Université de Rennes 1 ;
  • Jean-René Binet, professeur de droit privé à l'Université de Rennes 1 ;
  • Dominique Fenouillet, professeur de droit privé à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas (sous réserve) ;
  • Anne-Marie Leroyer, professeure des universités (sous réserve) ;
  • Claire Nierinck, professeur de droit privé et de sciences criminelles à l'Université de Toulouse 1 Capitole (sous réserve).




Les deux auditions seront diffusées en direct sur le site du Sénat 
puis disponibles en vidéo à la demande.

Elles sont ouvertes à la presse 
(sur présentation d’une carte de presse en cours de validité).  



Contact presse : Juliette Elie – 01 42 34 25 03 – presse@senat.fr

 

Le Sénat sur Facebook   Le Sénat sur Twitter   Le Sénat sur Instagram   Le Sénat sur DailyMotion   Le Sénat sur Linkedin


Violences faitent aux femmes



Sénat - Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes
AUDITION OUVERTE À LA PRESSE ET AU PUBLIC
À SUIVRE  EN VIDÉO

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la délégation aux droits des femmes du Sénat, présidée par Annick Billon (Vendée, Union centriste), organise une table ronde sur les violences faites aux femmes dans les territoires en conflits, le jeudi 28 novembre à 8h30  (salle Clemenceau) .

Cette table ronde s’inscrit dans la continuité du rapport "Pour que le viol et les violences sexuelles cessent d’être des armes de guerre" (https://www.senat.fr/notice-rapport/2013/r13-212-notice.html), publié par la délégation en décembre 2013.

Elle fait également suite à la table ronde du 20 juin 2019 sur les enjeux du G7 en termes d’égalité femmes-hommes (http://videos.senat.fr/video.1218560_5d09655e9767d.audition-pleniere---reunion-du-g7) ; http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20190617/ddf.html)

Seront notamment présents des représentants des ONGActions Santé Femmes et We are not Weapons of war ainsi que d’ONU Femmes France.


Cette table ronde sera retransmise en direct sur le site du Sénat

la vidéo sera ensuite disponible en vidéo à la demande


Elle est également ouverte à la presse et au public, 
sur inscription préalable et sous réserve des places disponibles,
à delegation-femmes@senat.fr





Contact presse : Juliette Élie - 01.42.34.25.03 - presse@senat.fr


Désabonnement     Le Sénat sur Facebook   Le Sénat sur Twitter   Le Sénat sur Instagram   Le Sénat sur DailyMotion   Le Sénat sur Linkedin