mardi 10 décembre 2019

Sur l'agenda d'Agnès Buzin cette semaine...


 

 

solidarites_Sante_RVB_150dpi

 

Agenda de Madame Agnès BUZYN

Ministre des Solidarités et de la Santé

Semaine du 09 décembre 2019

 

 

                                                                     

Lundi 9 décembre

 

15h30              Présentation des conclusions de la concertation sur le système universel de retraite,

                        en présence de Jean-Paul DELEVOYE, Haut-Commissaire aux retraites

                        Ministère des Solidarités et de la Santé

 

 

 

Mardi 10 décembre 2019

                       

08h30              Petit-déjeuner de la majorité

                        Hôtel de Matignon

 

11h00               Réunion de groupe LREM

                         Assemblée nationale

                       

15h00              Questions au Gouvernement

                        Assemblée nationale               

 

18h30              Intervention à la 20ème cérémonie des Prix INSERM

                        Collège de France

 

 

 

Mercredi 11 décembre 2019

                       

10h00              Conseil des Ministres

                        Palais de l’Elysée                               

 

12h00              Présentation du projet du Gouvernement pour la mise en place du système universel

                        de retraite      

                        Conseil Économique, Social et Environnemental, Paris

 

15h00              Questions d’actualité au Gouvernement

                        Sénat

 

 

 

Jeudi 12 décembre 2019

           

09h30              Remise officielle du rapport conjoint de 5 organisations internationales sur l’initiative du G7 France pour des connaissances communes sur les soins de santé primaires à l’occasion de la réunion du comité santé de l’OCDE

                        OCDE

 

15h00              Remise du rapport de la députée Audrey DUFEU SCHUBERT sur la place des aînés dans notre société et le regard porté sur le vieillissement

                        Ministère des Solidarités et de la Santé

 

17h00              Rencontres de la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP)

                        Carrousel du Louvre

 

 

Vendredi 13 décembre 2019

10h30              Conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitaliers

                        Siège de la Fédération Hospitalière de France Paris 14ème

 

 

 

                       

 

 

 

Contact presse :

Cabinet d’Agnès BUZYN : sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr – 01 40 56 60 65

 


Les ministères sociaux agissent pour un développement durable.

Préservons l'environnement : n'imprimons que si nécessaire !


dimanche 8 décembre 2019

Campagne de dépistage hépatite virale en Côte d'Ivoire

https://news.abidjan.net/h/666820.html

C'est à lire...


 
 
La 18hLes EchosVendredi 06 décembre 2019
 
 
 
 
HENRI GIBIER
 
La newletter d'Henri Gibier
 

Bonsoir, l’actualité de ce vendredi reste bien sûr dominée par les grèves lancées à la Sncf et à la Ratp contre la réforme des retraites. On sait maintenant qu’elles vont se poursuivre au moins jusqu’à la présentation par Edouard Philippe de la version intégale du projet de réforme, prévue mercredi. 

 
 
 
 
 
À NE PAS MANQUER

 

Au lendemain de la manifestation plutôt réussie des syndicats, qui sont parvenus à mettre plus de 800.000 Français dans la rue, sur leur mot d’ordre du refus du projet de réforme “systémique” préparé par le gouvernement, chacun prend ses marques pour une semaine s’annonçant décisive. D’ores et déjà les usagers ( on oublie que ce sont de plus en plus des clients) sont prévenus: les organisateurs de la journée du 5 décembre ont décidé d’en programmer une deuxième, pour le mardi 10 décembre. Ce qui veut dire que jusqu’à cette date au moins, les transports publics resteront paralysés. De leur coté, les pouvoirs publics ont choisi de fixer au mercredi 11 décembre l’éventuel point de bascule, Edouard Philippe s’étant engagé ce vendredi  à présenter ce jour-là “l’intégralité du projet” ( avant on ne parlait que de son “architecture”) devant le Conseil économique, social et environnemental. L’organisme où s’est fait remarquer, alors qu’il en assurait la présidence, l’actuel haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye. C’est donc en fait le jeudi 12, après ces deux évènements, et une semaine tout juste après la manifestation de jeudi dernier, que l’on saura si le mouvement tourne vraiment à l’épreuve de force, ce qui pourrait le conduire au-delà des fêtes, ou si une forme de sortie de conflit s’esquisse. Pour se donner le maximum de chances, l’équipe au pouvoir va tenter d’ici là de circonscrire aux seuls régimes spéciaux de la Sncf et de la Ratp les bastions de grévistes. Pour l’essentiel il s’agit donc d’en détacher les enseignants, très inquiets sur le maintien de leurs pensions: un travail entâmé ce matin par Jean-Michel Blanquer, leur ministre. Ce dernier a rappelé qu’il avait pris l’engagement que les pensions ne baisseraient pas et que le maintien de leur niveau serait inscrit dans la loi. Le taux de grévistes dans l’Education nationale était retombé à 10% ce vendredi, mais il pourrait remonter à partir de mardi, jour de la deuxième journée interprofessionnelle. L’Elysée et Matignon ont visiblement fait le pari qu’il valait mieux maintenir un certain flou sur leurs intentions afin de laisser les syndicats réussir une mobilisation exutoire. En espérant que certains d’entre eux, ayant montré leur force, se saisiraient de la révélation du projet mercredi prochain pour entrer dans une nouvelle phase de dialogue et de négociation, plutot que de prendre le risque d’un long conflit usant et impopulaire. Les organisations les plus en pointe comme la CGT misent elles sur le fait que les manifestations, si elles continuent d’être aussi suivies, engendreront une dynamique d’extension des grèves à d’autres catégories, ou jeunes ou salariés du privé. A la fin de la semaine prochaine on commencera à pouvor juger lequel des deux bords s’est montré le meilleur stratège.

 
Lire la suite
 
 
 
 
 
 
L'ESSENTIEL

 
 
 
Lire la suite
 

 
 
 
Lire la suite
 

 
 
 
Lire la suite
 

 
 
 
Lire la suite
 

 
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 
 
 
LE CHIFFRE
 
266.000
 

L'emploi américain a bondi en novembre, avec 266.000 créations nettes de postes.Signe que l’horizon économique se dégage pour Trump en vue des élections de 2020.  Les économistes tablent toujours sur un ralentissement de l'activité l'an prochain mais sont moins nombreux à redouter une récession.

 
Lire la suite
 
 
 

Agnès Buzin annonce deux appels à projets


 

 

 

Paris, le 6 décembre 2019

 

Communiqué de presse

 

Santé mentale, psychiatrie et pédopsychiatrie : Agnès BUZYN annonce les résultats de deux appels à projets nationaux pour l’accompagnement et le soutien de l’offre en santé mentale et psychiatrie, dotés de 30 M€

 

S’exprimant dans le cadre du Congrès français de psychiatrie, Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, a rendu public le résultat de deux appels à projets nationaux organisés dans le cadre de la feuille de route santé mentale et psychiatrie pilotée par le délégué ministériel Frank BELLIVIER.

Dotés de 30 M€, ces appels à projets viennent s’ajouter aux 80 M€ de nouveaux crédits déjà délégués début 2019 pour développer l’offre de psychiatrie dans les territoires.

Ces avancées concrètes témoignent de l’engagement tenu par la Ministre de donner une forte priorité à la psychiatrie et à la pédopsychiatrie, conformément à la feuille de route et à sa traduction dans le plan Ma Santé 2022 annoncé en septembre 2018 par le Président de la République.

Le premier appel à projet, doté de 20 M€, concerne le renforcement spécifique des ressources de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à la suite de la priorité fixée par Agnès BUZYN début 2019.

Il cible en priorité les départements non pourvus ou sous dotés au regard des besoins de la population, notamment en offre d’hospitalisation pour mineurs.

Les nombreux projets remontés par les ARS ont fait l’objet d’une analyse par un comité d’experts de la discipline. 35 projets ont été retenus sur un total de 92 projets remontés, ce qui témoigne du succès de l’appel à projets et de la forte mobilisation des acteurs de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent sur les territoires.

Les projets retenus viennent renforcer l’offre de pédopsychiatrie dans des territoires en grande difficulté, de la périnatalité jusqu’à la fin de l’adolescence et la transition vers l’âge adulte. Ils portent sur la création de lits d’hospitalisation dans les départements qui en sont dépourvus, de places de crise ou post-crise, d’évaluation et de prise en charge des situations urgentes, ainsi que de places d’hospitalisation de jour ou de nuit. Le renforcement de l’offre ambulatoire est largement mis en avant à travers le renforcement des CMP et le développement d’équipes mobiles.

Ainsi, l’appel à projets permet de renforcer, de manière structurante, l’offre en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent notamment dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, de Corrèze, de Creuse, des Côtes d’Armor, de l’Eure et de l’Indre.

 

Le deuxième appel à projets, doté de 10 M€, concerne le fonds d’innovation organisationnelle en psychiatrie créé en 2019.

 

Il vise à financer des projets innovants en psychiatrie tant dans l’organisation que dans la prise en charge, afin de répondre de manière plus efficace et complète aux besoins des patients. Une attention particulière est apportée aux projets élaborés au sein des Projets Territoriaux de Santé Mentale.

 

Sur la base des orientations nationales concertées avec le comité de pilotage de la psychiatrie, 42 projets (sur plus de 260 déposés auprès des ARS) ont été retenus par un jury national. Ils portent notamment sur la mise en œuvre de parcours facilité avec les acteurs de la ville et du médico-social ; la prévention et la gestion des situations de crise ; le développement de la télémédecine ; l’accès facilité des patients de psychiatrie aux soins somatiques.

Le succès de cet appel à projets et la qualité des projets remontés témoignent de la motivation et du dynamisme des équipes de psychiatrie sur les territoires, et montrent un mouvement de transformation important vers davantage d’ambulatoire, de partenariat et d’inclusion. Une large majorité de projets sont portés par des établissements publics de santé mentale, et environ 20% de porteurs sont des structures associatives ou privées.

 

Une deuxième vague d’appel à projet sera engagée au début de l’année 2020.

 

La liste complète des lauréats figure sur le site internet du Ministère des Solidarités et de la Santé.

 

 

 

Contact Service de presse :

sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr


samedi 7 décembre 2019

PLFSS 2020

C'est à lire : note de  Nile consulting sur le PLFSS 2020

https://www.nile-consulting.eu/plfss2020-lecturedefinitivean/#

mardi 3 décembre 2019

Télémédecine :

https://twitter.com/jtatv5monde/status/1201249646267576325?s=12

Journée nationale du handicap

https://www.education.gouv.fr/cid58492/journee-internationale-des-personnes-handicapees.html

Les news du Programme PASS



Voir la version en ligne

passNewsletter N°63
02 Décembre 2019
RETOUR SUR
La Mutuelle de santé des agents de l'Etat (Msae) sénégalaise entame sa révolution digitale - 23 novembre 2019 à Dakar (Sénégal)

La Mutuelle de santé des agents de l'Etat (Msae) sénégalaise entame sa révolution digitale - 23 novembre 2019 à Dakar (Sénégal)

Le 23 novembre, le Conseil d'administration de la Mutuelle de Santé des Agents de l'Etat (Msae) du ...

Lire plus

Première réunion ordinaire de la plateforme du secteur privé sanitaire ivoirienne - 22 novembre 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Première réunion ordinaire de la plateforme du secteur privé sanitaire ivoirienne - 22 novembre 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Le 22 novembre 2019 s'est tenue à Abidjan (Côte d'Ivoire) à la "maison du pharmacien", la première ...

Lire plus

Des experts maliens se penchent sur le mécanisme de financement du Ramu - 25 novembre 2019 à Bamako (Mali)

Des experts maliens se penchent sur le mécanisme de financement du Ramu - 25 novembre 2019 à Bamako (Mali)

La salle des banquets de la Maison des Aînés a abrité l'atelier de restitution de l'étude sur le financemen...

Lire plus

Un nouveau réseau des mutuelles de santé togolais à vu le jour - 16 novembre 2019 à Lomé (Togo)

Un nouveau réseau des mutuelles de santé togolais à vu le jour - 16 novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le Réseau des Mutuelles Sociales de Lomé (RéMusol) a tenu ce jeudi 14 novembre 2019 à Lomé, son assemblée g...

Lire plus

Le gouvernement togolais se dote d'un nouveau portail d'information, entièrement dédié à la protection sociale - 15 Novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le gouvernement togolais se dote d'un nouveau portail d'information, entièrement dédié à la protection sociale - 15 Novembre 2019 à Lomé (Togo)

Le Togo vient de se doter d'un nouveau portail d'information, spécialement consacré à la protection sociale...

Lire plus

A SUIVRE ...
9è réunion du Comité Consultatif de la Mutualité Sociale de l'Uemoa - 3 au 5 décembre 2019 à Bamako (Mali)

9è réunion du Comité Consultatif de la Mutualité Sociale de l'Uemoa - 3 au 5 décembre 2019 à Bamako (Mali)

Le Comité consultatif de la mutualité sociale (Ccms) de l'Uemoa va tenir sa réunion annuelle du 3 au 5 ...

Lire plus

Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste (#Jifm20) - 4 et 5 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste (#Jifm20) - 4 et 5 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

Organisé par le Programme d'appui aux stratégies sociales (Pass), Abidjan (Côte d'Ivoire) va accuei...

Lire plus

ACTEURS ET IDÉES
Journée Internationale de lutte contre le Sida - 1er décembre 2019

Journée Internationale de lutte contre le Sida - 1er décembre 2019

Comme chaque année, le monde célèbre ce 1er décembre 2019, la journée internationale de lutte contre le Sid...

Lire plus

Diourbel (Sénégal) : une fusion de certaines mutuelles de santé envisagée

Diourbel (Sénégal) : une fusion de certaines mutuelles de santé envisagée

Le chef du service régional de l'Agence de la couverture maladie universelle (Acmu) de Diourbel, Seck Ndiay...

Lire plus

Au Togo, un manuel d'éducation sur le diabète bientôt intégré dans l'enseignement

Au Togo, un manuel d'éducation sur le diabète bientôt intégré dans l'enseignement

Le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) vient de doter le Togo d'un outil de sensibilisation sur le diab...

Lire plus

A LIRE
Pass le Mag n° 3 est disponible sur le site internet du Pass !

Pass le Mag n° 3 est disponible sur le site internet du Pass !

Pass le Mag n°3, le magazine quadrimestriel du programme est disponible. Vous retrouverez dans cette éditio...

Lire plus

A PROPOS DE L'ÉQUIPE
L'équipe du Pass s'étoffe avec deux nouveaux chefs de projets

L'équipe du Pass s'étoffe avec deux nouveaux chefs de projets

Le Pass a le plaisir de vous annoncer qu'il compte désormais dans son effectif deux nouveaux chef de pr...

Lire plus

AGENDA
  • 02 - 07 décembre 2019 à Kigali (Rwanda)

    20è Conférence Internationale sur le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique (Icasa 2...

  • 03 - 05 décembre 2019 à Bamako (Mali)

    9è réunion du Comité consultatif de la mutualité sociale (Ccms) de l'Uemoa à Bamako (Mali)...

  • 03 - 05 décembre 2019, à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Atelier régional sur l'offre de soins mutualiste organisé par le Pass...

  • 10 - 12 décembre 2019 à Kampala (Ouganda)

    Atelier de l'Association internationale de la sécurité sociale sur les technologies de l'information et de ...

  • 17 janvier 2019 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    3è édition de "Le Café de la santé solidaire" organisé par le Pass...

  • 04 - 05 mars 2020 à Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste...

A PROPOS DU PASS

PASS est le programme d'appui aux stratégies mutualistes de santé. Il accompagne les acteurs mutualistes des pays de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine. L'objectif ? Renforcer le mouvement mutualiste dans la région afin qu'il prenne une place prépondérante dans les développements actuels des socles de protection sociale. Véritable assistance à maîtrise d'ouvrage, PASS permet l'établissement de partenariats techniques, économiques et financiers entre acteurs mutualistes africains et français. Il participe également à la mise en place du premier bureau de liaison de l'Union Africaine de la Mutualité. Ce programme est initié, financé et conduit par : Fnmf, mgen, Harmonie, Matmut, Solimut, Casden, MGEFI, Ofi, Egamo, MNT. Il est soutenu au plan international par l'AISS, l'AIM et l'ICMIF, et au plan français par la MSA.

Pour plus d’informations :

www.pass-mut.org
Immeuble Les Arcades Avenue Franchet d’Esperey, le Plateau 01 BP 4080 Abidjan 01 - Abidjan – Côte d’Ivoire Fixe : 00 225 20 25 74 96 Mail : info@pass-mut.org

AccueilQui sommes nousActivitésActualitésMédiathèqueContacts

Pour vous désinscrire, veuillez nous écrire à l'adresse suivante : info@pass-mut.org







This email was sent to nansellsalles@hotmail.fr
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Web Pluriel · BP 4080 · Abidjan 225 · Cote D'Ivoire

Email Marketing Powered by Mailchimp

C'est à lire : le coup de griffe de Jacques Draussin


Infolettre n° 360
mardi 3 decembre 2019
Contact : Jacques DRAUSSIN jacques.draussin@biensur-sante.com

Le sida, connais pas…

Si l’on parle encore du sida à l’occasion du 1er décembre, journée mondiale qui lui est dédiée depuis 1988, force est de constater que la pandémie qui terrifiait tant alors ne fait quasiment plus peur aujourd’hui.

Doit-on le regretter ? Si l’on met en perspective les dramatiques prévisions de développement de transmission du VIH au milieu des années quatre-vingt et la réalité constatée dès 1996 avec l’arrivée des trithérapies, certainement pas.

De même que la mise sur le marché en 2015 d’autotests de dépistage fiables a progressivement permis de faire oublier l’obligation de passer par les Centres de dépistage anonymes et gratuits ou les laboratoires de biologie [5,8 millions de tests ont quand même été pratiqués en laboratoire l’année dernière].

Mais c’est la PrEP [Prophylaxie pré-exposition] qui aura été, toujours hélas en l’absence de vaccin, la véritable révolution dans la prévention du sida.

Disponible depuis 2016 en France, non seulement le traitement est efficace dans presque 100 % des cas pour combattre les effets du virus mais il bloque également sa transmission. Aujourd’hui, une personne séropositive diagnostiquée précocement a la même espérance de vie qu’une personne séronégative.

Encore faut-il connaître son statut sérologique et c’est là que le bât blesse car, chez les 18 – 24 ans, plus de la moitié des hommes et près d’un tiers des femmes n’ont jamais réalisé de test.

C’est le revers de la médaille. Il y a une trentaine d’années, lorsque l’on faisait l’expérience de l’amour physique, le VIH était un enjeu majeur : une question de vie ou de mort. L’efficacité de la PrEP et son action préventive [on ne meurt plus du sida, on ne le transmet plus] ont évidemment effacé la dimension dramatique et inéluctable que revêtait la maladie.

Le sida est devenu une pathologie chronique. Et une pathologie qui se chronicise est toujours une maladie qui se banalise. En l’occurrence, davantage encore aux yeux de la génération Millenials 2.0 : une vieille maladie de vieux.

Jacques DRAUSSIN

cliquez ici pour vous désabonner

Enfance


COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Paris, le 3 décembre 2019

 

 

 

 

La Lettre de l'Onape

Les chiffres de l'accueil du jeune enfant

 

 

La Lettre de l'Onape, disponible sur www.caf.fr, livre les premières données sur l'évolution en 2018 de l'accueil des enfants de moins de 3 ans, ainsi que les données définitives 2017 sur l'offre disponible.

 

 

En 2017, les modes d'accueil proposent 58,9 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Cette hausse (57,7%en 2016) s'explique par une baisse des naissances plus importante que le nombre de places d'accueil créées.

En tout, 1,36 million de places sont proposées aux parents principalement par les assistants maternels et les structures d'accueil collectif*.

 

En 2018, l'offre d'accueil collectif* continue de progresser, avec 8 900 places supplémentaires, liées principalement au développement des micro-crèches. Le nombre d'heures facturées aux parents par enfant et par mois auprès des accueils collectifs ou individuels indique également une hausse de la durée du recours de 0,8%.

 

 

 

 

 

La carte des capacités d'accueil par département présentée dans La Lettre et interactive sur cafdata.fr, montre que la Bretagne et les Pays de la Loire détiennent le record des capacités d'accueils toutes supérieures à 75%, contre 10% en Guyane. En Ile-de-France, l'écart passe de

74% à Paris à 32% en Seine-Saint-Denis.

 

 

 

 

 

Comment les contraintes professionnelles des mères pèsent sur le choix du mode d'accueil de leur enfant ? 17,4% des mères ayant des horaires de travail plutôt souples utilisent uniquement la crèche alors que 10,7% de celles qui ont des contraintes horaires plus rigides y ont recours comme mode de garde exclusif.

 

*Depuis plus de 10 ans, le rapport annuel de l'Onape publie l'état et l'évolution de l'accueil du jeune enfant en France. La Lettre de l'Onape a pour but de compléter cette publication en mettant en exergue à la rentrée de chaque année des données stratégiques issues du rapport, fournir des données provisoires et informer des travaux en cours.

** crèches, micro-crèches, crèches familiales et parentales

 

PLF 2020 : adopté par le Sénat en l'état


Communiqué de séance

 

Paris, le 2 décembre 2019


PLF pour 2020 : le Sénat a adopté sans modification les crédits de la mission « Défense »


 

Lundi 2 décembre 2019, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2020, le Sénat a adopté sans modification les crédits de la mission « Défense », ainsi que l’article 75 ter rattaché.

 

 

 

---

Pour plus de détails, consulter :

·        le suivi détaillé sur l’Espace presse ;

·        le calendrier de la discussion budgétaire au Sénat ;

·        les comptes rendus (analytique et intégral) et la vidéo des débats en séance publique ;

·        le rapport budgétaire de M. Dominique de LEGGE (Les Républicains – Ille-et-Vilaine), fait au nom de la commission des finances ;

·        l’avis « Environnement et prospective de la politique de défense » de MM. Pascal ALLIZARD (Les Républicains – Calvados) et Michel BOUTANT (Socialiste et républicain – Charente), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis « Préparation et emploi des forces » de M. Jean-Marie BOCKEL (Union Centriste – Haut-Rhin) et Mme Christine PRUNAUD (CRCE – Côtes-d’Armor), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis « Soutien de la politique de la défense » de MM. Joël GUERRIAU (Les Indépendants - République et Territoires – Loire-Atlantique) et Gilbert ROGER (Socialiste et républicain – Seine-Saint-Denis), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ;

·        l’avis de M. Cédric PERRIN (Les Républicains – Territoire de Belfort) et Mme Hélène CONWAY-MOURET (Socialiste et républicain – Sénateur représentant les Français établis hors de France), fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

 

 

 

Contact presse :

Clothilde Labatie

01 42 34 25 38 – presse@senat.fr


jeudi 28 novembre 2019

Nos amis douaniers communiquent

NOUVELLE TAXATION AUX FRONTIÈRES de l’UE: La nouvelle Commission, à travers le discours de Mme Von der LAYEN, propose d’établir une Taxe Carbone aux frontières de l’UE  afin de favoriser les pays qui respectent leurs engagements pris lors des Accords de Paris et sanctionner les autres , notamment les USA ! Cela promet de beaux échanges avec le Pt TRUMP notamment !
Lisez mes propositions sur ce sujet de la taxation dans le prochain numéro du magasine de l’AIDF ( Association Internationale des Douaniers Francophones) à paraître début décembre !

mercredi 27 novembre 2019

En Avant-Première du Premier Grand Prix Mondial de la Télémédecine,
Organisé par L'Académie Francophone de Télémédecine et d'E-santé, en collaboration avec l'Académie Nationale de Médecine.
 
Un petit déjeuner presse sera organisé  le 3 décembre à 8h30 jusqu’à 10h15  au  Restaurant Laurent – 41 avenue Gabriel 75008 Paris (https://www.le-laurent.com/#section-resto-salons)
 
« Une académie c'est où tous les efforts de l'Esprit Humain sont comme liés en un faisceau. C'est affirmer ses valeurs, son rôle, son avis dans le perfectionnement et la diffusion des savoirs dans sa discipline ... » - Ernest Renan
 
Entourée de Médecins Membres Fondateurs :
 
·         Dr. Marie Louise Correa
Ancien Ministre du Sénégal, Vice-Présidente de
« Télémédecine sans Frontières » la FISSA.
·         Dr. Line Kleinebreil
Vice-présidente de l'UNFM « Université Numérique
Francophone Mondiale », Consultante de l'OMS.
·         Dr. Christian Recchia
Secrétaire Général d'ADICARE.
·         Dr. Sayavé Gnoumou
Référent Télémédecine pour l'Union Africaine.
 
 
Et des start-up nominées pour les catégories du Grand Prix accompagnées par leurs Mécènes.
 
Le Thème : des Racines et des Ailes.
 
Pour la première fois seront rassemblés, à l'occasion de ce Grand Prix, les pionniers qui, depuis les années 80, œuvrent à la construction et au déploiement de cette pratique médicale avec les start-up porteuses de projets ambitieux pour la Télémédecine.
 
Prière de confirmer votre présence par Email sur l’adresse suivante :
ibrahim.el.ali@gmail.com
Tèl : 06 59 76 33 54