mercredi 6 juillet 2016

LETTRE OUVERTE à Michel SAPIN et Emmanuel MACRON

Lettre ouverte des délégués de la MGEFI

à Michel SAPIN, Ministre des finances et des comptes publics

à Emmanuel MACRON, Ministre de l’économie de l’industrie et du numérique


Dans quelques semaines sera lancée au sein des Ministères économiques et financiers la procédure de référencement des organismes de protection sociale complémentaire.

Réunis en Assemblée Générale, les délégués de la MGEFI viennent de prendre connaissance de la circulaire qui l’encadre.

Alors que le référencement doit favoriser le « service d’une meilleure couverture sociale complémentaire des agents publics », nous nous indignons de constater, dans ce texte, que l’employeur public « devra veiller à ce que les offres que les organismes candidats déposeront n’incluent pas de contrat dépendance obligatoire ».

Cette écriture en l’état nous paraît :

-     Insensée alors que le vieillissement, l’allongement de l’espérance de vie et la progression des affections de longue durée à tous les âges de la vie rendent plus que nécessaire la prise en charge de la perte d’autonomie ;
-     Incompréhensible alors que les dispositifs de financement publics laissent encore un reste à charge important pour les personnes dépendantes. De plus, le retrait de l’agenda politique du projet de création d’une cinquième branche de Sécurité sociale a mis fin à l’idée d’une prise en charge ouverte à tous les Français et financée de manière solidaire par les prélèvements obligatoires. En outre, la loi sur le vieillissement ne vient pas pallier cette situation ;

-     Inacceptable dès lors qu’elle met fin au dispositif annuel obligatoire proposé librement par les mutuelles de fonctionnaires depuis près de 20 ans. Elle offrait, ainsi, à près de 3,5 millions de Français, dont plusieurs centaines de milliers au sein de nos  Ministères, une couverture dépendance de qualité, dont le coût sera à minima multiplié par 10 dans un cadre facultatif.

Pourquoi « s’acharner » à vouloir supprimer des dispositifs qui fonctionnent parfaitement et qui ont démontré leur pertinence économique et leur plus value sociale au bénéfice des agents les plus modestes ?

-     Inimaginable en tant qu’elle recommande de privilégier les contrats viagers et non les contrats annuels en cas de garantie dépendance facultative oubliant le coût de ces premiers. Elle donne, de surcroît, à l’employeur public un rôle bien au-delà de celui de conseil.

Si de telles dispositions sont maintenues dans le cahier des charges qu’élaboreront nos ministères, sans préjuger du choix d’opérateur que vous effectuerez, nous affirmons qu’elles représenteraient une véritable régression des droits sociaux pour près de 90 % des agents actifs et retraités, régression d’autant plus grave que ces derniers sont loin de bénéficier, en matière d’aide à l’accès à la complémentaire santé, des mêmes avantages que la plupart de nos concitoyens.

Dans la continuité des actions que nous menons avec les Fédérations Syndicales dans nos Ministères pour la défense de la protection sociale, nous attirons fermement votre attention sur le ressenti de vos agents. Ils ne comprendraient pas que ne soit pas rendu possible ce qui l’avait été lors de la première itération du référencement.

Face à cette situation, nous alerterons nos adhérents des conséquences négatives en termes de couverture dépendance et nous n’hésiterons pas à marquer les responsabilités et à identifier les responsables.







Au cours de l'Assemblée générale de Caen
Ø  Rapprochement MGEN- ISTYA- Harmonie Mutuelle, les délégués ont approuvé à l'unanimité des votes exprimés l'adhésion de la MGEFI à l'UMG.
Ø  Serge BRICHET, a été réélu Président de la MGEFI.






A propos de la MGEFI - Mutuelle Générale de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

Présidée par Serge Brichet*, la MGEFI regroupe la quasi-totalité des agents actifs et retraités relevant des Ministères Économique et Financier. Parce que la Sécurité sociale ne prend en charge qu'une partie des frais médicaux et d'hospitalisation, la MGEFI intervient en complément des remboursements versés par le régime obligatoire. Le statut des agents des Ministères Économique et Financier nécessite une réponse adaptée. C'est pourquoi la MGEFI intègre dans son offre des garanties de prévoyance destinées à protéger ses adhérents face aux événements de la vie les plus graves et aux risques les plus lourds.

* Serge Brichet est par ailleurs Président de la MFP - Mutualité Fonction Publique

La MGEFI en faits et chiffres
■ Créée le 13 septembre 2007.
■ En 2009, la MGEFI remporte l'appel public à la concurrence lancé par l'Administration de Bercy.
■ La MGEFI regroupe 276 000 adhérents et 336 000 personnes protégées.
■ 220 collaborateurs au service des adhérents.
■ Un réseau de 800 militants.
■ En 2012, la MGEFI rejoint le groupe Istya
■ Certifiée ISO 9001: 2008 depuis le 17 juillet 2013 par l' AFNOR

clip institutionnel 2015 https://vimeo.com/132203098?ref=tw-share

  www.mgefi.fr







Dernière minute
5 567: c'est le nombre de soutiens enregistrés par la pétition pour la défense de la protection sociale des Agents publics le 19 juillet 2016.



Pour partager la pétition et connaître le nombre actuel de signatures cliquez ici : lc.cx/4jYZ



5 commentaires:

  1. A lire sur le même thème :
    Réferencement fonction publique : la lettre ouverte de la MGEFI aux ministres Macron et Sapin
    - Argus de l'Assurance du 6 juillet 2016

    Réferencement : Lettre ouverte de la MGEFI aux ministres
    - Miroir social du 6 juillet 2016

    La MGEFI adresse une "Lettre ouverte" à Michel Sapin et Emmanuel Macron
    - Miroir social du 6 juillet 2016

    RépondreSupprimer
  2. 5 336 de signatures enregistrées ce jour par la pétition protection sociale
    Pour suivre sa progression cliquez ici :ps://lc.cx/4jYZ
    Merci à tous ceux qui la font circuler dans leurs réseaux

    RépondreSupprimer
  3. C'est à lire sur le thème du référencement http://www.miroirsocial.com/membre/grasset/post/protection-sociale-complementaire-lancement-de-la-procedure-de-referencement

    RépondreSupprimer
  4. Vu pour vous sur le même thème : Référencement des complémentaires de santé : la balle est dans le camp des ministères
    Au second semestre 2016, les ministères lanceront leurs appels d’offres visant à référencer un ou plusieurs opérateurs complémentaires pour la couverture de santé et prévoyance de leurs agents actifs et retraités. Le 4 juillet dernier, le ministère de la Santé et le ministère de la Fonction publique ont publié la très attendue circulaire référencement DSS/DGAFP, qui rappelle les « règles du jeu » aux ministères. Elle marque le coup d’envoi de la rédaction des cahiers des charges par les ministères.
    Source : Miroir social du 26/07/2016 / Référencement des complémentaires de santé : la balle est dans le camp des ministères

    RépondreSupprimer
  5. L’assemblée générale de la MFP a réuni le 9 juin plus de 300 délégués.
    Dans un message, Madame Girardin, ministre de la Fonction publique a affirmé qu’il n’y aurait pas de remise en cause du modèle de protection sociale global et solidaire construit pour et par les fonctionnaires.

    Elle a rappelé le fait que le gouvernement a choisi de reconduire et sécuriser le dispositif de référencement démontre son attachement à la protection sociale complémentaire.
    Serge Brichet, président de la MFP a répondu à la ministre :
    “Maintenant place aux actes !” et conclu cette assemblée générale par : “Seuls, nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles”
    Donc plus que jamais il faut signer et faire signer la pétition sur
    www.mfp.fr/ mobilisationfonctionpublique.

    Retrouvez-nous sur #PétitionProtectionSociale

    PRÉSERVONS
    AGENTS PUBLICS,
    PROTECTION SOCIALE,
    NOTRE
    SIGNONS
    LA PÉTITION !
    C’EST VITAL !

    MFP.FR/MOBILISATIONFONCTIONPUBLIQUE
    Les chiffres clés
    500 000

    agents publics touchés
    100

    employeurs publics rencontrés
    150

    parlementaires sensibilisés
    300 000

    flyers distribués

    À retrouver...

    L’intégralité des discours sur Mut’web

    À retrouver...
    L’intégralité des discours sur mfp.fr


    RépondreSupprimer