jeudi 9 octobre 2014

Florilège d'infos santé proposé par Gérard Bieth

1,2 million de travailleurs sociaux en 2011
26/09/14 - La France métropolitaine compte, tous secteurs d'activité confondus, 1,2 million de travailleurs sociaux au 31 décembre 2011. La DREES nous propose un panorama des métiers du travail social, très variés, qui se retrouvent dans de nombreux secteurs d'activité, ne se bornant pas au secteur dit " social et médico-social ". 39 % des travailleurs sociaux travaillent auprès de particuliers employeurs, comme assistantes maternelles, gardes d'enfants à domicile ou aides à domicile. Les 727 000 travailleurs sociaux restants représentent 531 000 emplois ETP. Avec 383 000 salariés (240 000 ETP), le secteur de la prise en charge des personnes âgées dépendantes constitue le principal domaine d'emploi des travailleurs sociaux hors particuliers employeurs. Viennent ensuite le secteur du handicap avec 123 000 salariés (109 000 ETP), l'accueil des jeunes enfants (55 000 salariés pour 37 000 ETP) et la prise en charge des personnes en difficulté sociale (51 000 personnes pour 48 000 ETP). Les travailleurs sociaux sont inégalement répartis sur le territoire, en particulier les assistants de service social (qui sont 33 500), les conseillers en économie sociale familiale (9900) et les salariés relevant de l'éducation spécialisée. Les aides à domicile et les aides médico-psychologiques, travaillant le plus souvent auprès de personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap, sont les mieux réparties entre les régions.
> DREES Études et résultats n° 893, 26 septembre 2014
 
TIC santé - e-administration - services publics
"France Connect", un identifiant numérique unique pour accéder aux services publics en ligne
03/10/14 - Le grand public connaît Facebook Connect ou Google+ Sign-In qui permet aux internautes de s'identifier à partir de leurs profils sociaux. Le gouvernement s'apprête à lancer un système équivalent appliqué aux services publics. Connexion au compte Ameli, au site de la CAF, paiement des impôts en ligne ou encore demande d'acte d'état civil sur le Web… Les citoyens français, mais aussi les entreprises et les associations, vont bientôt pouvoir accéder à l'ensemble des services de l'"e-administration" grâce à un seul et unique identifiant dénommé "France Connect". Une douzaine de développeurs installés dans les locaux de la direction de l'information légale et administrative (Dila) planche depuis la mi-septembre sur ce projet. Développé conjointement par le secrétariat général à la modernisation de l'action publique (SGMAP), la direction interministérielle des systèmes d'information et de communication (Disic) et le cabinet de conseil Octo Technology, ce système d'identification numérique doit permettre de se connecter aux portails de toutes les administrations sans avoir à y créer à chaque fois un nouveau compte. France Connect, qui prend place au sein d'un vaste chantier de “transformation numérique de l'État” lancé à la rentrée, "est un projet emblématique de cette transformation silencieuse mais profonde du rapport entre l'État et le citoyen, permise par le numérique", a souligné Thierry Mandon, le secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification, venu saluer les équipes en place à la Dila le 2 octobre. Mais comme le rapporte Acteurs publics, "il faudra être patient pour voir fleurir les premiers onglets "France Connect" sur les portails des services publics en ligne". Faire des services numériques simples est toujours très compliqué. L'architecture technique du projet doit être bouclée pour la fin de l'année et les premières expérimentations devraient pourvoir se mettre en place dès 2015 avec la bascule sur France Connect des trois millions de comptes du site portail "mon.service-public.fr". Le gouvernement compte sur le paiement des impôts en ligne pour booster le lancement. Pour la campagne de déclaration de revenus en ligne au printemps 2016, la DGFIP proposera aux contribuables de fédérer leur compte " impots.gouv.fr " avec France Connect. Objectif espéré : plus de 10 millions d'inscriptions.
Le projet est ambitieux, car l'identité France Connect servira non seulement de “clé” pour accéder à l'ensemble des services publics en ligne, mais simplifiera aussi l'échange d'informations entre administrations avec un énorme défi, celui de la sécurité du système et la confidentialité des données personnelles détenues par chaque administration, souligne Acteurs publics.
> L'article d'Acteurs publics 3 octobre 2014
> Lire l'interview de Jacques Marzin (DSI de l'État): " Nous voulons ouvrir le SI de l'Etat à la manière des géants du web "

 
Sondages
  • Sondage exclusif : les Français tiennent à leur modèle de protection sociale mais le jugent coûteux et inefficace
    Une large majorité des personnes interrogées par l'IFOP pour Acteurs publics/Ernst & Young estime qu'il faut préserver le “modèle français” mais aussi le réformer. Soucieux de ne pas accroître les prélèvements, les Français retiennent principalement (40 %) une remise en cause du principe de l'universalité des prestations maladie et famille. L'article d'Acteurs publics
  • 4e édition du Baromètre LH2/APRIL de l'équité en santé. Les Français se sentent de moins en moins responsables face au déficit de la Sécurité sociale
    40 % des Français se considèrent comme les principaux responsables du déficit actuel en tant qu'individus. Mais ce sentiment de responsabilité individuelle des Français accuse un net recul par rapport aux années précédentes (46 % en 2011, 47 % en 2013). Le contexte actuel d'austérité peut leur faire craindre une nouvelle mise à contribution, ce qui pourrait expliquer le recul de ce sentiment de responsabilité. Paradoxalement, ils restent prêts à changer de comportement pour réduire leurs dépenses de santé. Le baromètre vague 4 publié le 2 octobre 2014
Vidéos de la semaine
  • La sixième édition de Cham Health Analysis and Management a retenu comme thème de réflexion "Liberté, santé, inégalité". L'événement présidé par le Pr Guy Vallancien a réuni plus de 350 participants les 26 et 27 septembre à Chamonix. Les vidéos des débats sont sur Internet. Depuis son lancement en 2009, le rendez-vous s'est imposé comme un lieu de rencontres de haut niveau, à la tonalité plutôt libérale. Objectif : réunir un panel d'experts et de personnalités loin de Paris, à bonne distance des syndicats et de l'exécutif, afin de faire émerger des idées originales pour panser les plaies du système de santé. Une douzaine de tables rondes ont été programmées : accès à l'open data, défi des maladies chroniques, liberté de prescription... Dans le débat n° 5, Frédéric van Roekeghem, patron de l'assurance maladie, et les députés J-P. Door et Olivier Véran, de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, confrontent leur regard sur l'État, prisonnier d'un double rôle, à la fois garant et gérant.
  • Votre demande d'aide au logement sur caf.fr - Chaîne VOILA ! de la CNAF - 24 septembre 2014
    Un mode d'emploi en vidéo pour bien compléter votre demande d'aide au logement en ligne sur le portail caf.fr.
 
 
Le hit des liens les plus cliqués de la lettre 620 du 28 septembre 2014
 
Newsletter réalisée par Gérard Bieth - © www.annuaire-secu.com - Le portail indépendant des agents de la Sécurité sociale
Vos commentaires ou suggestions sont les bienvenus, contactez-le (gerard@annuaire-secu.com)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire