vendredi 10 novembre 2017

jeudi 9 novembre 2017

mardi 7 novembre 2017

C'est à lire...

Découvrez le Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/928024513291227136?s=09

Communiqué de presse de la SMEREP


Paris, le 30 octobre 2017
La SMEREP s’interroge sur le calendrier choisi par le gouvernement
et s’inquiète des conséquences sur la qualité du service rendu aux étudiants

Pourquoi une telle urgence ? En refusant d’accorder aux mutuelles étudiantes une période
de transition pour préparer le transfert vers le régime général de la Sécurité sociale dans
les meilleures conditions possibles, le gouvernement prend la responsabilité de dégrader
durablement la qualité de service rendu aux étudiants et de porter gravement atteinte à
l’emploi dans les mutuelles qui n’auront pas le temps d’adapter leur modèle économique.
Suite à l’annonce, ce jour, du Premier ministre et de la ministre de l'Éducation supérieure de
rattacher les étudiants au régime général de la Sécurité sociale dès la rentrée 2018, la SMEREP
questionne l’urgence du gouvernement à mettre en œuvre cette promesse électorale d’Emmanuel
Macron. Selon Hadrien Le Roux, Président de la SMEREP, « Le régime étudiant a déjà été réformé il y
a deux ans, aucune urgence n’existait, cette précipitation est à la fois incompréhensible et
dangereuse. »
La SMEREP rappelle qu’il lui paraît impossible que la sécurité sociale puisse répondre dès la rentrée
prochaine aux attentes et aux besoins des étudiants. Elle s’interroge ainsi sur la capacité du régime
général à mettre en place dès 2018, même en partie, la palette de services que la SMEREP propose
aux étudiants tels que les accueils ouverts le soir et le week-end, l’accueil des étudiants étrangers par
des conseillers multilingues ou encore la présence dans les écoles et universités de chargés
d’information pour apprendre aux étudiants le fonctionnement de leur système de protection
sociale.
La SMEREP rappelle que les mutuelles étudiantes sont des entreprises qui se voient imposer un
changement brutal de leur modèle dans un délai irréaliste. Pour ces entreprises qui emploient
environ 600 personnes, l’impact de la réforme se traduira en termes financiers, comme, par
exemple, les coûts importants qu’entraînera la nécessité de réorganiser complètement les systèmes
informatiques.
La SMEREP rappelle que les mutuelles étudiantes n’ont pas démérité, loin de là ! Depuis leur
création, il y a 45 ans, elles n’ont cessé de développer des services adaptés aux besoins des
étudiants, malgré des conditions économiques tendues. « Consciente de cela, la SMEREP a accepté
sans négociation la baisse des remises de gestion sans revoir la qualité de service offerte à ses
affilés. » ajoute Hadrien Le Roux. La SMEREP est convaincue que les mutuelles étudiantes ont un rôle
clé à jouer dans la prévention et l’éducation à la santé, légitimé par un savoir-faire acquis en plus de
45 ans.
La SMEREP souhaite cependant que cette réforme soit l’occasion de réunir l’ensemble des acteurs
actuels afin de définir les moyens d’intensifier l’effort de prévention et les conditions d’accès effectif
aux droits des étudiants, notamment les plus éloignés des mécanismes de solidarité.
Active depuis 45 ans, la SMEREP gère le Centre 617 de Sécurité sociale étudiante. Administrée par des
étudiants pour des étudiants, elle est présidée par Hadrien Le Roux. La SMEREP est la 1ère Sécurité sociale
étudiante de proximité avec plus de 235 000 affiliés en Île-de-France. C’est un acteur majeur en terme de
prévention santé auprès des étudiants et des lycéens avec la mise en place d’actions adaptées à leur
problématique de santé, dans les facs et écoles. Plus d’informations : www.smerep.fr

lundi 6 novembre 2017

http://mobile.lemonde.fr/paradise-papers/article/2017/11/05/les-paradise-papers-nouvelles-revelations-sur-les-milliards-caches-de-l-evasion-fiscale_5210518_5209585.html?xtref=https://t.co/F8FmVs9nj9
Découvrez le Tweet de @see_asso : https://twitter.com/see_asso/status/924617805168865280?s=09
Découvrez le Tweet de @_Bercy_ : https://twitter.com/_Bercy_/status/927525734062665728?s=09

dimanche 5 novembre 2017

Communauté de quartier

AVIS DE RECHERCHE ; Si comme moi vous êtes sur #Twitter et que votre nid est comme le mien perché sur un arbre du 17e arrondissement de #Paris #Paris17 #75017 n'hésitez à ma donner son #adresse @ pour nous permettre d'échanger des cuis cuis  sur la  vie de notre #quartier : bonnes adresses, lieux à découvrir etc @minedinfos