jeudi 1 juin 2017

Dessin de presse

En savoir plus... https://twitter.com/HedrichPierre/status/870287523980996609

Un robot prend du service dans les rangs de la police...

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/870327094064013312?s=09

Abonnez-vous à Mine dinfos

https://pressentinelle2.blogspot.fr/?m=1

Coup de projecteur sur MutElles

En savoir plus : https://twitter.com/pressentinelle2/status/870324038035537920

Journée mondiale du lait

Jetez un coup d'œil au Tweet de @LesProLaitiers : https://twitter.com/LesProLaitiers/status/870164631377121280?s=09

Moralisation de la vie politique

mardi 30 mai 2017

Remember

ActualitésFonctionnaires: la suppression du ministère suscite la critique des syndicats sur Orange Actualités

Marylise Lebranchu, le 3 février 2016 à l'Assemblée nationale à Paris

© AFP

Fonctionnaires: la suppression du ministère suscite la critique des syndicats

La suppression d'un ministère de la Fonction publique à part entière au sein du nouveau gouvernement a suscité la critique unanime des syndicats - craignant qu'elle soit réduite à une simple "variable budgétaire" -, relayée par leur ancienne ministre socialiste Marylise Lebranchu.

Les 5,4 millions d'agents publics, qui représentent un emploi sur cinq, seront désormais rattachés au ministère de l'Action et des comptes publics, sous la houlette de Gérald Darmanin, 34 ans, maire de Tourcoing. Un ministre "issu d'une droite dite dure, qui voulait supprimer plusieurs centaines de milliers de postes d'agents publics", rappelle Marylise Lebranchu.

Pour l'ancienne ministre PS de la fonction publique, de la décentralisation et de la réforme de l'Etat, ce rattachement donne "l'impression que la fonction publique devient une variable d'ajustement budgétaire".

"Même Nicolas Sarkozy n'avait pas franchi un tel cap !", s'est insurgée la CGT (1er syndicat chez les fonctionnaires). "En effaçant ainsi la fonction publique, en la rattachant à un département ministériel qui en fera avant tout une variable budgétaire et en y nommant une personnalité fortement ancrée à droite", Emmanuel Macron et Edouard Philippe "indiquent clairement leur volonté de poursuivre et d'amplifier les nocives politiques d'austérité", estime le syndicat. 

"Les fonctionnaires sont, quels que soient leur statut et leur entrée dans la fonction publique, l'ossature de la République", a  assuré le nouveau ministre. Il pilotera les comptes publics (budget) et sociaux (comptes de la Sécu) ainsi que la Fonction publique et la Réforme de l'État, selon son entourage.

"Les ambitions de modernisation, d'économies et de transformation des collectivités publiques, nécessaires à la préservation de nos équilibres et à la qualité de nos administrations, se feront en dialogue permanent avec les agents", a assuré son ministère jeudi soir dans un communiqué, précisant que M. Darmanin prendrait "personnellement contact" vendredi avec les organisations syndicales de la fonction publique.

"Il leur proposera de les recevoir individuellement la semaine prochaine pour commencer à dialoguer sur les objectifs" fixés par le gouvernement, ajoute le communiqué.

La grogne syndicale est loin de se résumer à la CGT. A FO (3e), l'Union interfédérale des agents de la fonction publique (UIAFP-FO) dénonce aussi une "vision purement comptable et budgétaire" et demande "un ministère à part entière".

- Suppression de 120.000 postes -

L'UIAFP-FO rappelle quelques-unes des "intentions" du président de la République lorsqu'il était en campagne : suppression de 120.000 postes de fonctionnaires, fin de l'évolution uniforme des rémunérations de toutes les fonctions publiques "dans une logique d'individualisation des rémunérations basée sur le mérite", "remise en cause du code des pensions civiles et militaires en introduisant un régime unique de retraite en points", "contrats pour remplacer le système des corps de fonctionnaires jugé trop rigide".

Pour Solidaires (6e) aussi, ce "rapprochement" entre action et comptes publics fait craindre que la fonction publique et ses agents servent de "variable d'ajustement pour l'équilibre des comptes de la nation". 

"Mais où est passée la fonction publique ?", s'interroge la CFDT (2e), qui dit attendre "une réponse rapide à ses interrogations qui concernent plus de 5 millions de fonctionnaires et agents publics".

L'Unsa (4e) évoque "un mauvais signal donné aux agents" qui "renvoie à un passé" où la révision générale des politiques publiques (RGPP), dont la mesure phare était le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux dans la Fonction publique d'Etat, "avait réduit la politique fonction publique à une gestion mécanique par les seuls coûts". 

5e syndicat de fonctionnaires, mais première chez les enseignants, la FSU juge inacceptable "de traiter des missions de services publics par le seul prisme budgétaire", tandis que CFTC et CFE-CGC dénoncent également en choeur un "choix comptable" et une "logique comptable".

De son côté, Mme Lebranchu, invitant Emmanuel Macron à expliquer "où et quand" il supprimera 120.000 postes de fonctionnaires, dit néanmoins "attendre de voir comment les nouveaux équilibres ministériels vont concrètement se mettre en place".

Pour elle, une seule question vaut : "quels services publics voulons-nous ?".

A lire aussi

Fonction publique: Darmanin "ouvert" mais en charge d'une "feuille de route", selon la CFTC

Fonction publique : les syndicats sont sur leurs gardes

© Orange 2017mentions légalesinfos tarifaires

C'est à lire

https://www.sos-homophobie.org/

SoloProtect présent à Préventica


SoloProtect  vous donne RDV sur le  stand L48 au salon Préventica

Communiqué de presse

SoloProtect C'est un badge technologique de sécurité dédiées aux travailleurs isolés, notamment aux personnels en surface de vente. SoloProtect est une solution discrète destinée aux travailleurs isolés. SoloProtect aide les entreprises et les organisations à équiper et protéger leurs employés qui travaillent seuls, que ce soit auprès du public, dans les locaux de la structure ou en intervention à l’extérieur. Un travailleur isolé n’est pas nécessairement seul en permanence. Mais sans supervision rapprochée pendant tout ou partie de la journée, il sera potentiellement plus vulnérable s’il est confronté à une situation dangereuse. Une agression verbale ou physique, un accident ou une blessure pourront avoir des conséquences plus graves si personne n’est là pour l’aider.





lundi 29 mai 2017

Quoi de neuf du côté de l'Administration ?

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6275050248075247616

Sur l'agenda de Dominique JOSEPH

https://twitter.com/AXielles/status/869172764854321153

Zoom sur la santé en Afrique

Le Groupe DocteGestio lance Doctocare

Fort  de ses 100 implantations sanitaires sur 25 départements français, le groupe Docte Gestio lance Doctocare, des centres qui réunissent sur un même espace une offre de santé pluridisciplinaire et des services d'aide à la personne.
Avec la reprise de l'UTMIF (union territoriale des mutuelles d'Île de France) et de ses 426 salariés au 1er Avril 2017, la branche Santé du groupe compte aujourd'hui 42 centres médicaux, dentaires, magasins et cliniques.
Ces établissements s'ajoutent aux 66 agences de service à domicile et EHPAD de l'association Amapa (3200 personnes) acquise par Docte Gestio fin 2011.

Bernard Bensaid, ingénieur (X81) et président du groupe Docte Gestio  présentera Doctocare lors de la conférence de presse.

DATE - Jeudi 7 Juin
HEURE - 9:00 - 11:00
LIEU - Atelier 13 Sévigné  - 13 rue de Sévigné, Paris 4
Métros : Saint Paul (ligne 1) - Pont Marie (ligne 7) - Chemin Vert (ligne 8)
Parking 1 :  Baudoyer Marais - 4 Place Baudoyer
Parking 2 : Saint Antoine - 16 rue Saint-Antoine

A propos
Pionnier en 2000 sur le secteur de la gestion locative en ligne (directgestion.com), le groupe
Docte Gestio s'est ensuite développé en sauvant puis redressant plus de 34 structures sanitaires,
médico-sociales (amapa.fr) et touristiques en difficulté. Il emploie aujourd'hui plus de 5.000
collaborateurs sur 200 établissements. Fin 2017, son chiffre d'affaires s'élèvera à 250 millions d'euros.

Acteur engagé dans des activités à caractère social, le groupe place la personne au coeur
de son organisation et des services qu'il propose. Pour privilégier le temps humain et maîtriser
les ressources, il s'appuie depuis l'origine sur l'utilisation des outils numériques, sur le travail
collaboratif et sur l'engagement des personnes.

En savoir plus sur DocteGestio : www.doctegestio.com

Repères :
Santé : 42 établissements MCO, centres médicaux, centres audio et/ou optique et centre thermal.
Médico-Social : 66 établissements EHPAD, centres ou agences SSIAD et SAAD.
Hôtellerie : 93 hôtels, résidences et villages vacances.

Bon à savoir

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6274880633479135232

Bravo

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/869068558491189248?s=09