lundi 14 octobre 2013

Libres propos : Quand les assureurs santé parlent de prévention


Les assureurs complémentaires ont un rôle important à jouer dans le domaine de la prévention. Mais quelle place occupent-elles vraiment dans ce domaine ? Quelles actions menèrent-elles ?

 

Un rôle important à jouer !

 

Les complémentaires rencontrent des difficultés dans la mise en place d’opération de prévention: les adhérents restent en moyenne sept ans au sein d’une structure hors les actions de prévention donnant des résultats portent sur des périodes longues.

 

Les organismes complémentaires soutiennent les actions mises en place par le régime obligatoire et développent quelques actions spécifiques, en particulier dans les structures professionnelles pour lesquelles les durées d’adhésion sont plus longues. Dans le cas particulier du BTP, il existe une structure dédiée, l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) qui mène actuellement une expérimentation en collaboration avec un laboratoire pharmaceutique sur l’AVC dans le Nord-Pas de Calais. Force est de reconnaître que le poids économique de la prévention, constitue un frein, d’autant que l’interdiction d’accès aux données de santé ne permet pas d’en mesurer l’efficacité.

 




Propos recueillis lors du café nile « Quel objectif pour les réseaux de santé des assureurs complémentaires : économie ou qualité ? »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire