vendredi 19 octobre 2012

Enquête Fondation de l’Avenir/Banque Fédérale Mutualiste


 « Les Français sont-ils prêts pour la télémédecine ? »


Dans le cadre de sa mission sociale de soutien de l’innovation dans les pratiques de soins et d'accompagnement, la Fondation de l'Avenir, en partenariat avec la Banque Fédérale Mutualiste, a souhaité connaître l’opinion des Français en matière de télémédecine. Pour cette enquête, seuls les domaines concernant la relation directe médecin/patient ont été ciblés, à savoir la télésurveillance et la téléconsultation.

Les résultats de l'enquête ont  étés divulgués hier au soir, à l'occasion du Congrès de la FNMF à Nice, sur le stand de la Fondation de l'Avenir.



Principaux enseignements de l’enquête :

La télémédecine : on « connaît sans connaître ».
Ainsi, s’il apparaît de prime abord que le terme « télémédecine » est un concept connu par la majorité des Français (75%), très peu d’individus déclarent finalement savoir en quoi cela consiste réellement (23%).

Malgré cela, la télémédecine est perçue positivement, et ce plus encore par ceux qui connaissent au moins de nom cette discipline. Les Français la perçoivent ainsi comme un bon moyen de maintenir les personnes âgées à domicile (87%), de palier à la désertification médicale dans les zones rurales (77%), et de compenser le manque de personnel dans ce secteur  professionnel (63%).

Le niveau d’intention de faire appel à ces deux disciplines est variable. 
La télésurveillance reçoit un bon accueil : 6 Français sur 10 pourraient y avoir recours pour eux-mêmes ou pour leurs parents dépendants
. Les craintes restent en revanche fortes concernant leurs enfants.

Pour en savoir plus, télécharger le communiqué de presse


Les résultats complets de l’enquête sont disponibles sur simple demande jusqu’à l’embargo et en téléchargement sur www.fondationdelavenir.org  et www.bfm.fr à partir du 19 octobre 2012.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire