mercredi 11 janvier 2017

Epidémie de grippe : alerte au feu !



Épidémie de grippe saisonnière :
Marisol TOURAINE donne instruction aux hôpitaux de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour éviter la saturation des urgences

 @MinSocialSante @MarisolTouraine

facebook.com/mtouraine


Alors que le pic de l’épidémie approche, Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a réuni aujourd’hui les autorités sanitaires pour faire le point sur la surveillance et la gestion de la grippe saisonnière. Fortement sollicités, les établissements et les professionnels de santé font face. Le 21 décembre dernier, la Ministre a donné des instructions aux hôpitaux pour ajuster leur organisation et leurs moyens. Hier, elle leur a donné instruction de mettre en œuvre sans délai toutes les mesures nécessaires, y compris en déprogrammant des activités, pour renforcer les capacités d’hospitalisation et éviter la saturation des ur



D’après les dernières données de Santé Publique France, le pic de l’épidémie est sur le point d’être franchi dans plusieurs régions et le nombre de cas enregistrés sur l’ensemble du territoire reste globalement très important.


Les hôpitaux sont, de ce fait, particulièrement sollicités.

Pour continuer à faire face à la situation, Marisol TOURAINE a adressé hier à l’ensemble des établissements de santé une instruction leur demandant de déclencher immédiatement toutes les mesures nécessaires, y compris en déprogrammant des actions, pour éviter toute saturation des urgences. Des dispositifs gradués existent pour permettre aux hôpitaux de déprogrammer des opérations, d’ouvrir des lits et de rappeler du personnel pour prendre en charge tous les patients qui ont besoin d’être hospitalisés.

Cette instruction s’ajoute à toutes les mesures que la Ministre a mises en œuvre, depuis le début de l’épidémie, pour permettre au système de soins de faire face[1] : alertes précoces et régulières des professionnels libéraux et des établissements hospitaliers pour assurer une prise en charge optimale des malades ; sensibilisation et suivi particulier des maisons de retraite ; rappel des mesures de prévention de protection à la population (diffusion quotidienne de spots sur les chaînes de télévision et de radio depuis plusieurs semaines).

Marisol TOURAINE « La grippe n’est pas une maladie bénigne : chaque année, elle provoque de nombreux décès. Chaque malade doit être immédiatement pris en charge et hospitalisé si son état l’exige. C’est pourquoi, depuis plusieurs semaines, j’ai donné instruction aux hôpitaux de s’organiser pour éviter la saturation des urgences. Je m’assure que des lits d’hospitalisation restent partout disponibles. »



Rappel des mesures prises, à la demande de la Ministre, 



depuis le début de l’épidémie

Dès le 28 octobre, la Ministre a adressé un message aux Agences régionales de santé (ARS) pour leur demander d’assurer la préparation des acteurs du système de santé à un éventuel surcroit d’activité et transmettre toute difficulté.

Le 21 décembre, la Ministre a adressé un Message d’Alerte Rapide Sanitaire (MARS) aux établissements de santé leur demandant une vigilance et un ajustement de l’organisation face à l’augmentation de l’activité, sans attendre un débordement de leur capacité.

Le 23 décembre, la Ministre a demandé aux ARS de sensibiliser les établissements médico-sociaux, en particulier les maisons de retraite, à la nécessité de mettre en œuvre des mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière.

Le 27 décembre, à la demande de la Ministre, le Directeur général de la santé (DGS) a écrit au Président du Conseil national de l’ordre des médecins pour recueillir un point de situation départemental sur les gardes des médecins généralistes et rappeler aux médecins généralistes la nécessité de les assurer dans ce contexte d’épidémies hivernales.

Le 28 décembre, la Ministre a adressé un nouveau message aux établissements de santé leur demandant de maintenir leur vigilance.

Le 30 décembre, la Ministre a demandé aux ARS de poursuivre le suivi renforcé des situations de tensions durant le weekend des fêtes et de rappeler aux maisons de retraite les préconisations avec les mesures barrières.

Le 5 janvier, la Ministre a demandé aux ARS de veiller à ce que les capacités d’hospitalisation en aval des urgences soient renforcées et à disposer d'une organisation régionale travaillée avec les SAMU et les établissements importants, permettant d'assurer la continuité de la prise en charge des patients les plus graves.

Le 6 janvier, un nouveau message a été adressé aux ARS pour leur demander de poursuivre le suivi renforcé des situations de tensions et réaliser une remontée de données au CORRUSS durant le week-end et le début de semaine.




  VU pour vous



Epidémie de grippe :
quand le web facilite la vaccination ou la consultation non programmée
Diminuer l'indisponibilité des médecins en mutualisant les agendas pour fluidifier l'accès aux soins
"Avec le site MonDocteur.fr, je peux vacciner des patients qui ont pris rendez-vous 20 minutes auparavant sans engorger mon cabinet", Docteur Charles-Henry Guez à Sainte-Foy-lès-Lyon

Paris, 10 janvier 2017
MonDocteur.fr, 1er portail de prise de rendez-vous médicaux en ligne en France, met en avant le témoignage du Docteur Charles-Henry Guez à Sainte-Foy-lès-Lyon sur les effets de l'épidémie de grippe et les solutions apportées par le web pour aider les patients à être vaccinés rapidement et de pouvoir être pris en charge si les symptômes de la grippe sont déjà déclarés

Lien officiel : www.mondocteur.fr
"Le pic de contamination de la grippe a un impact immédiat sur la prise de rendez-vous avec les médecins. Beaucoup de patients n'arrivent plus à obtenir une consultation auprès de leur médecin traitant dont le secrétariat et l'emploi du temps sont vite saturés. Grâce à son agenda en ligne, MonDocteur.fr aide les praticiens à optimiser leurs disponibilités pour recevoir le maximum de patients possibles. De plus, sur MonDocteur.fr, les patients peuvent consulter les disponibilités de leurs médecins en temps réel, et au besoin prendre exceptionnellement rendez-vous avec un autre médecin sur un créneau horaire spécialement dédié à la vaccination, toujours en 1 clic". Thibault Lanthier, cofondateur de MonDocteur.fr
Témoignage du Docteur Charles-Henry Guez à Sainte-Foy-lès-Lyon
"Les épidémies comme celle de la grippe, nous oblige à nous adapter rapidement. Depuis plusieurs semaines, nous avons une multiplication des appels, avec un caractère d'urgence lorsque les personnes sont atteintes de fièvre depuis plusieurs jours. Il faut donc réagir vite et trouver de la place dans un agenda déjà bien chargé. Notre cabinet est constitué de 4 salles de consultation et emploie une secrétaire pour les appels téléphoniques.
Nous utilisons la plateforme MonDocteur.fr depuis plus d'un an. Grâce à la page de notre cabinet sur MonDocteur.fr, le patient peut voir en un clin d'œil les plages disponibles et prendre rendez-vous en quelques secondes. Il m'arrive ainsi de vacciner un patient qui a pris rendez-vous en ligne seulement 20 minutes auparavant."
Une file d'attente virtuelle fluide grâce à MonDocteur.fr
"Ces prises de rendez-vous par internet explosent en ce moment. Beaucoup de patients ne peuvent être vus par leur médecin traitant qui est lui aussi très occupé. Dans notre cabinet, grâce au web nous pouvons mutualiser les plages libres de tous les docteurs présents, et ainsi créer une sorte de file d'attente virtuelle sur MonDocteur.fr pour gérer au mieux l'urgence de ces situations de plus en plus fréquentes.
Nous constatons grâce à cet outil web, un changement des mentalités en cas d'épidémie. Les gens sont plus sereins, soulagés et vraiment satisfaits du service lorsqu'ils peuvent avoir un rendez-vous aussi vite.
Concrètement, MonDocteur.fr nous permet de libérer des créneaux de quelques minutes de consultation non prévues à la fin de chaque consultation déjà planifiée, Soit une consultation très courte, non programmée deux fois par heure.
J'avais besoin de « retrouver du temps médical », c'est un moyen simple de se consacrer au soin et de laisser le patient gérer sa prise de rendez-vous. Le temps que le patient ne passe pas avec moi pour « caler » un rendez-vous, je le consacre à un temps de soin supplémentaire pour d'autre.
Notre adaptation grâce à ces nouveaux outils est parfaite et peut permettre de faire face à une activité plus importante comme c'est le cas en ce moment. Nous pouvons gérer la "crise", sans attente ni angoisse pour les patients, ce qui change aussi l'impact de l'épidémie. La grippe n'est pas compliquée à gérer dans le processus de soin mais l'absence de consultation peut s'avérer très grave. Pour nous cette organisation nous permets d'être plus à l'écoute des patients et de rester en éveil pour continuer a garder notre sens diagnostic. Il ne faut pas confondre grippe et méningite, c'est fondamental de nous libérer l'esprit de contrainte organisationnelle pour laisser notre sens clinique être vigilant surtout en ces périodes d'épidémie."
MonDocteur.fr en chiffres
2 millions de rendez-vous médicaux gérés par mois
+ de 10 000 praticiens et cabinets médicaux connectés
+ de 300 établissements de santé et 650 villes en France couvertes
60 spécialités médicales et paramédicales proposées
12 millions de visiteurs par mois
A propos de MonDocteur.fr
Créée en juin 2013 par Thibault Lanthier, Benoit Grassin et Nicolas Klein, MonDocteur.fr est le 1er portail de prise de rendez-vous médicaux en ligne en France qui révolutionne l'accès à la e-santé.
Pour les patients, MonDocteur.fr permet de trouver son praticien, de prendre rendez-vous en ligne 24h/24 et 7j/7 et de conserver l'historique de ses consultations.
Pour les praticiens, MonDocteur.fr est une solution innovante de gestion de cabinet qui offre un agenda connecté aux patients et ouvert à la réservation en ligne.
MonDocteur.fr équipe plus de 10 000 cabinets médicaux et 300 établissements de santé situés dans 834 villes en France et gère plus de 2 millions de rendez-vous tous les mois. Employant actuellement 190 salariés situés dans ses 34 bureaux à travers l'Hexagone, MonDocteur.fr entend désormais poursuivre son développement partout en France. MonDocteur.fr a reçu 15M€ de financement de LAGARDERE ACTIVE et est partenaire exclusif de Doctissimo, 1er portail d'information de santé sur internet en France.
Pour plus d'informations : www.mondocteur.fr
CONTACT PRESSE
Gildas Piquet-Friboulet - gildas@buzzpress.fr - Tél. : +33 6 19 93 58 32

Aucun commentaire:

Publier un commentaire